Territoires santé

Article

Territoires santé, la nouvelle lettre d’information départementale de l’Agence régionale de santé spécifiquement dédiée aux élus des Hauts-de-France, conçue pour proposer des contenus utiles dans l’exercice de leurs fonctions et dans le cadre de leurs relations avec leurs concitoyens. Vous souhaitez vous abonner ? Envoyez-nous un mail à ARS-HDF-COMMUNICATION@ars.santé.fr.

Objectif : apporter des informations dans leurs domaines d’intervention en matière de santé, sur les opportunités et dispositifs existants , notamment en matière d’orientation dans le système de santé, ou bien encore de mieux comprendre l’organisation, le fonctionnement et le champ de compétences de l’ARS.

 

Habitat indigne : comment agir en tant qu’élu ?

Souvent les premiers alertés, les maires sont, avec les présidents d’EPCI, en première ligne face aux situations d’habitat indigne. Ils ont un rôle essentiel à jouer dans leur résorption, notamment à travers leurs pouvoirs de police. Comment repérer, signaler et agir face à ces situations ? Comment l’ARS intervient aux côtés des collectivités ? Quelles aides et financements pour traiter l’habitat indigne ? Repères et ressources dans un article totalement dédié à ces questions.

Habitat indigne : comment agir en tant qu’élu ?

Alimentation saine et durable: un appel à projets pour soutenir vos initiatives

L’ARS Hauts-de-France, la DRAAF et l’ADEME lancent un appel à projets « One Health : pour une approche globale de l’alimentation » à destination des villes, intercommunalités et autres groupements de collectivités. Dotée de 600 000 euros, cette initiative soutient les projets des collectivités qui participent à la promotion d’une alimentation saine, durable et accessible à tous, ainsi qu’à une évolution positive des comportements alimentaires. Pour en savoir plus et accéder au replay du webinaire de présentation de l’appel à projets, rendez-vous ici.

Le contrat local de santé, pour des actions territorialisées et adaptées aux besoins des habitants

Conclu entre une collectivité et l’ARS aux côtés d’autres partenaires, un contrat local de santé permet de mieux coordonner à l’échelle communale ou intercommunale les politiques et initiatives en matière d’accès aux soins, de prévention, de santé mentale, etc. Pour quels impacts sur le territoire ?

Besoin de voir un médecin rapidement ? Les cinq conseils que vous pouvez donner à vos administrés.

Parce que leur médecin habituel n’est pas disponible, par méconnaissance du système de soins, par facilité ou pour être rassuré, nombre de patients se rendent spontanément aux urgences alors que leur état de santé ne le justifie pas. Ainsi, 30 à 40% des passages aux urgences pourraient être simplement pris en charge dans un cabinet médical. Des solutions existent pour consulter un médecin rapidement, notamment une cartographie en ligne qui recense dans toute la région les lieux de consultation sans rdv, ou le nouveau service d’accès aux soins (SAS). Faisons le point sur les 5 bonnes pratiques ou solutions à adopter pour consulter un médecin rapidement.

Besoin de voir un médecin rapidement ?

Les certificats de décès peuvent désormais être signés par des infirmiers. Comment ça marche ?

Il est parfois difficile de trouver un médecin pour établir un certificat de décès, ce document indispensable aux familles pour engager les démarches funéraires et en particulier le transport du défunt lorsque le décès à lieu à domicile. L’ARS Hauts-de-France est engagée depuis plusieurs mois en tant que région expérimentatrice pour permettre à des infirmiers de constater un décès. En pratique, si une famille ne parvient pas à trouver par ses propres moyens un médecin pour délivrer un certificat de décès, le bon reflex est appeler le 15. L’ARS a en effet établi dans chaque département un protocole avec les Samu : les équipes de régulation disposent de la liste des infirmiers libéraux mobilisables pour établir un certificat de décès. Une fois que le Samu est saisi, c’est lui qui se charge de contacter le professionnel dans les meilleurs délais. Pour être mobilisés, les infirmiers doivent avoir au moins 3 ans d’expérience, être volontaires et avoir suivi une formation spécifique. A ce jour, 155 professionnels participent au dispositif.

 

L’ARS dans votre département

L’organisation de l’ARS repose sur une approche territoriale pour agir au plus près et avec les élus, les acteurs de santé et les usagers. Notre délégation départementale de l’Aisne, située à Laon, regroupe des agents en charge de l’animation territoriale, de l’offre de soins, de l’offre médico-sociale, de la santé environnementale, de la prévention et promotion de la santé et de la défense. Leurs vocations sont nombreuses, notamment : accompagner les acteurs locaux de santé dans leurs missions, impulser ou soutenir la mise en œuvre de projets, décliner localement les politiques régionales de l’agence, animer les instances territoriales de démocratie sanitaire.

Vous avez un projet pour attirer des professionnels de santé sur votre territoire ? Vous vous interrogez sur l’accompagnement des publics hébergés en établissement ? Vous avez connaissance d‘une situation d’habitat indigne ? Vous souhaitez en savoir plus sur les contrats locaux de santé ? Cliquez ici pour connaitre les interlocuteurs de l’agence près de chez vous.

L'ARS dans votre département