L’appui inter-hospitalier pour la filière urgences

Article

Les difficultés récurrentes pour assurer la complétude des tableaux de garde des SAU et des SMUR a conduit à une réflexion régionale pour la mise en place de mécanismes de solidarité régionale entre établissements.

Les réflexions conjointes avec la FHF, les 5 SAMU et la Collégiale des responsables de structures d’urgence ont permis de définir un dispositif global d’encouragement de l’appui inter-hospitalier. Il se décompose en plusieurs briques :

  • Un cadre d’engagement régional
  • La mobilisation de toutes les ressources humaines disponibles
  • La mise à disposition d’un outil régional unique de visibilité et de mise en relation entre établissements et volontaires
  • Un appui externe renforcé pour les difficultés structurelles

La première brique du dispositif consiste à poser des principes régionaux homogènes pour encadrer l’appui inter-hospitalier, et ainsi limiter des pratiques de dumping entre établissements tout en offrant un cadre sécurisé aux praticiens.

Deux types d’appui peuvent exister : l’appui inter-hospitalier pérenne, engagement régulier effectué sur le temps de travail ; et l’appui inter-hospitalier ponctuel effectué en sus des obligations de service. La plaquette dans les documents à télécharger vous donne plus de détail sur les modalités pratiques de participation.

Les principes clés :

  • La priorité de l’établissement employeur pour la complétude des tableaux de service
  • Le volontariat du médecin engagé dans le dispositif
  • La transparence et la convergence des pratiques tarifaires, garantie par le versement de la rémunération par l’établissement employeur

La réflexion menée pour les praticiens seniors a été élargie aux docteurs juniors en spécialité d’urgentiste, qui ont la possibilité de prendre des gardes non seniorisées dans les établissements dès lors qu’ils obtiennent l’accord de leur coordonnateur et de leur établissement pivot de stage. La plaquette dans les documents à télécharger vous donne plus de détail sur les modalités pratiques de participation.

En cas de garde prise dans un établissement identifié comme en difficulté, le docteur junior peut percevoir un forfait d’appui inter-hospitalier qui lui est versé directement par l’ARS.

Au-delà des urgentistes, il s’agit de mobiliser d’autres viviers de professionnels, notamment sur les filières courtes, ou encore sur les unités d’hospitalisation de courte durée (UHCD) pour permettre de recentrer les ressources urgentistes sur leur cœur de métier. Une fiche de poste type a été élaborée pour cadrer les possibilités d’intervention de ces professionnels dans les services d’urgence. Les professionnels concernés sont :

  • Les jeunes praticiens en médecine générale, qui ont la possibilité via le dispositif 400 MG de construire un projet d’exercice partagé entre un exercice en ville et un exercice hospitalier dans un service d’urgence. La liste des offres disponibles dans la région est visible ici
    N’hésitez pas à nous contacter pour tout projet !

Il est aussi possible de prendre des gardes de manière ponctuelle dans des établissements en besoin, via l’outil régional (cf rubrique suivante)

  • Les jeunes retraités en médecine générale : il est possible de construire un projet d’appui pérenne avec un établissement, ou de prendre des gardes de manière ponctuelle dans des établissements en besoin, via l’outil régional (cf rubrique suivante)

Pour permettre une meilleure coordination entre établissements en cas de difficultés de complétude de garde, et pour élargir le vivier de professionnels mobilisables, l’ARS a mis à disposition gratuitement des établissements une licence pour l’outil HUBLO.

Chaque établissement peut ainsi poster des gardes et avoir la visibilité sur les gardes non pourvues des établissements de la région.

Pour les praticiens, une fois le compte configuré, cela permet de ne recevoir des sollicitations que pour les établissements souhaités et les dates de disponibilités définis. Toutes les gardes de la région sont disponibles à un endroit unique !

Cette vidéo vous permet de découvrir le fonctionnement de l’outil  :

 

 

Vous êtes praticien ? La plaquette dans les documents à télécharger (en bas de page) vous guide dans le paramétrage.

Les différentes étapes lors de l’inscription  sont détaillées ici : https://beta.claap.io/hublo/inscription-hublo-appui-interhospitalier-hauts-de-france-c-A4JJ1r-aAL-TR4nkUQEyC59

A noter : vous ne pourrez avoir la visibilité sur les gardes postées de la réunion uniquement lorsque votre compte aura été validé par votre DIRAM. Pour savoir où en est le statut de votre profil, rendez-vous sur la plage

Mon profil : https://beta.claap.io/hublo/page-profil-hublo-c-A4JJ1r-aAL-ga-PaX-zf_Li

Une fois votre compte configuré et validé, vous pouvez avoir accès à la page Missions : https://beta.claap.io/hublo/mes-missions-hublo-c-A4JJ1r-aAL-o4uu9B7WERn4

Si vous souhaitez n’être sollicité que pour certains établissements, suivez les étapes de la vidéo suivante pour désactiver les notifications des établissements où vous ne souhaitez pas intervenir : https://beta.claap.io/hublo/supprimer-un-service-sur-hublo-c-A4JJ1r-aAL-J0638X7-xhMD

En cas de difficultés structurelles rencontrées par un établissement, celui-ci dispose de la possibilité de solliciter l’ARS et la Collégiale pour la réalisation d’un audit externe spécialisé qui aura vocation à apporter des pistes d’action concrètes. Cet audit est pris en charge à hauteur de 20 000€ par l’ARS. Le suivi du plan d’action est ensuite assuré par la Collégiale, dont les professionnels sont défrayés par l’ARS.

La plaquette dans les documents à télécharger vous donne les informations nécessaires pour solliciter cet appui au besoin.