Le groupe hospitalier du sud de l’Oise (GHPSO) engage un ambitieux projet de modernisation pour mettre en œuvre son nouveau projet médical

Actualité

Communication cosigné avec le groupe hospitalier du sud de l’Oise (GHPSO)

Avec la pose de la première pierre des nouveaux bâtiments des urgences et de la pharmacie le 25 janvier 2023, le groupe hospitalier du sud de l’Oise (GHPSO) engage un important programme de rénovation sur le site de Creil.  Il se poursuivra dans les années à venir avec la modernisation des services d’hospitalisation et la restructuration des activités chirurgicales. Ces travaux sont destinés à mieux répondre aux besoins des 350 000 habitants qui ont recours aux soins assurés par le centre hospitalier conformément au nouveau projet médical 2023-2028. L’Etat accompagne ces investissements majeurs à hauteur de près de 100 M€.

Lancement des travaux des urgences, de la pharmacie et de l’internat

Les travaux de reconstruction des urgences adultes et pédiatriques ainsi que la construction d’un nouveau bâtiment pour regrouper les activités pharmaceutiques à Creil ont été officiellement lancés en janvier 2024 avec ce jeudi la pose de la première pierre. Ces travaux dureront 18 mois pour les services d’urgences et 24 mois pour la pharmacie. L’hôpital lancera également la rénovation de l’internat qui passera de 53 à 57 appartements.

Pour le financement de ces projets, l’établissement est accompagné par l’agence régionale de santé Hauts-de-France à hauteur de 21 millions d’euros via le fonds d’intervention régional :

  • 12 millions d’euros pour les urgences (sur un coût total estimé à près de 18 millions d’euros)
  • 8 millions d’euros pour la pharmacie (sur un total de 16 millions d’euros)
  • 1 million d’euros pour l’internat (sur un total d’1,3 million d’euros)

Une modernisation d’ensemble soutenu dans le cadre du Ségur de la santé

L’établissement a adopté un nouveau projet médical pour la période 2023-2028 avec pour objectifs d’améliorer la réponse aux besoins de la population, de refonder les urgences, de redimensionner le capacitaire pour augmenter l’activité et dynamiser l’aval, de développer la prévention en renforçant le lien ville-hôpital, de promouvoir une politique de recrutement médical fondée sur l’attractivité.

Dans ce cadre un projet directeur des investissements a été adopté pour moderniser l’ensemble du site. Sa mise en œuvre est soutenue à hauteur de 73 millions d’euros dans le cadre du Ségur :

  • 38 millions d’euros pour réduire la dette de l’établissement et ainsi renforcer la capacité de l’établissement à financer ses investissements.
  • 35 millions d’euros pour financer la première phase de ces travaux pour un coût de 51 millions d’euros.

La première phase, validée par l’ARS lors du comité opérationnel territorial de l’investissement (COTIS) le 7 novembre 2023 porte sur l’aménagement de la « rotonde » et son extension avec l’installation des activités de pédiatrie et des unités de médecine. Les travaux débuteront en 2025.

Le GHPSO prévoit pour la suite de ses investissements la reconstruction du bloc opératoire, de l’unité de chirurgie ambulatoire et la réhabilitation des locaux historiques du site.

Un nouveau centre destiné à la prise en charge des soins non-programmés à Senlis

Dans le cadre du projet médical, le centre de consultations de soins et de santé de Senlis (C3S) a été inauguré ce 25 janvier. Ce nouveau lieu de consultations est destiné à la prise en charge sans rendez-vous de patients qui ne relèvent pas d’un passage aux urgences mais nécessitent une consultation médicale sous quelques heures. Ce centre contribue à désengorger le service d’urgence de l’hôpital. Les patients qui le nécessitent pourront être orientés dans les différents services de l’hôpital.

Plus d’informations sur le C3S