Personnes âgées : les outils numériques au service du parcours

Article
viatrajectoire

Les enjeux de la transformation de notre système de santé pour les années à venir sont importants : améliorer la coordination des parcours de soins, entrer dans le « virage ambulatoire », anticiper des épidémies grâce au big data, garantir l’égalité d’accès aux soins pour tous…

Nombreux sont les défis auxquels notre système de santé peut faire face grâce aux nouvelles technologies de l’information et de la communication. Il faut que les outils numériques soient au bénéfice direct à la fois des professionnels de santé dans leur pratique quotidienne et, naturellement, des usagers.

En appui de la stratégie de transformation du système de santé « Ma santé 2022 », le programme E-parcours organise la mise à disposition d’un bouquet de services numériques de coordination aux professionnels en vue de :

  • Réussir la transformation numérique du parcours de santé dans les territoires entre les professionnels exerçant dans les secteurs sanitaire, médico-social et social dans une logique de prise en charge décloisonnée, via le déploiement et l’usage des services socles tels que le dossier médical partagé (DMP) et les services numériques de coordination.

Parallèlement, la stratégie numérique des établissements de santé est celle de l’ouverture des Systèmes d’Informations Hospitaliers (SIH) vers la ville et le médicosocial avec la mise en œuvre du programme HOP’EN, pour assurer la continuité des parcours de santé entre la ville et l’hôpital

  • Contribuer à l’architecture cible des systèmes d’information de santé développé par la Délégation au Numérique en Santé, en lien avec la mise en place de l’espace numérique de santé de l’usager, engagement majeur de « Ma santé 2022 » ainsi que la mise à disposition des services numériques aux professionnels, via le bouquet de services dédiés.

Le programme E-parcours constitue l’action n°14 de la feuille de route du numérique en santé présentée par la ministre de la santé et des solidarités le 25 avril 2019.

Il propose un volet de financement de projets organisationnels et numériques en appui à la coordination usuelle et complexe mise en œuvre par les nouvelles organisations territoriales :

  • Les collectifs de soins coordonnés : les Communautés Professionnelles Territoriales de Santé ou les groupements de professionnels dans le cadre de l’expérimentation « Article 51 » de la LFSS 2018
  • Les dispositifs exerçant les fonctions d’appui aux parcours complexes.

Les ARS sont invitées à identifier les projets territoriaux des professionnels de santé, en articulation étroite avec les zones prioritaires d’accès aux soins régionales, en vue d’une demande de soutien financier des projets auprès de la DGOS.

Enfin, le programme E-Parcours prévoit un mécanisme de financement « à l’usage significatif » des services numériques déployés, mesuré au travers d’indicateurs définis.

Consulter les pages dédiées Predice :

https://www.hauts-de-france.ars.sante.fr/predice-un-bouquet-de-services-numeriques-pour-les-acteurs-et-usagers-en-sante

https://www.hauts-de-france.ars.sante.fr/predice-lars-pilote-un-ambitieux-programme-regional-en-e-sante

Via Trajectoire est un service public, gratuit et sécurisé, qui propose une aide à l'orientation personnalisée dans le domaine de la santé. Les usagers, médecins libéraux, professionnels hospitaliers et médico-sociaux sont aidés dans le choix de la structure ou du service le plus adapté aux besoins de la personne. Les domaines couverts actuellement sont les Soins de Suite et de Réadaptation, les Unités de Soins Palliatifs, l’Hospitalisation à Domicile, les Unités de Soins de Longue Durée, les structures d’hébergement pour personnes âgées.

Consultez le site : https://trajectoire.sante-ra.fr/Trajectoire/

Les enjeux de la télémédecine sont importants en gériatrie notamment en ce qui concerne le suivi des personnes âgées souffrant de pathologies chroniques nécessitant des allers et retours répétés à l’hôpital. Au total, 20 EHPAD, une HAD, 2 SSIAD et  6 établissements de santé ont été inclus dans l’expérimentation du Nord. Les consultations, sur demande du médecin traitant, sont possibles en ville et EHPAD, sur 5 thématiques : gériatrie, psychogériatrie, plaies complexes, soins palliatifs, révisions thérapeutiques.

Consulter la page dédiée : https://www.hauts-de-france.ars.sante.fr/teleconsultation-ouverture-dun-service-numerique-regional

Aller plus loin

Plus d’informations sur la santé des personnes âgées

Un espace de documentation sur la santé des personnes âgées dans les Hauts-de-France est disponible.

Pour y accéder, cliquez-ici.
Login : EXTERNES\sarshdf
Mot de passe : 3Ab43bH4

Interopérabilité des systèmes ?

L’interopérabilité est la capacité que possède un système informatique à fonctionner avec d’autres produits ou systèmes informatiques, existants ou futurs, sans restriction d’accès ou de mise en œuvre. L'interopérabilité est une question cruciale pour le bon fonctionnement des réseaux où des matériels informatiques et des logiciels très divers sont mis en œuvre.

Contact

Chef de projet vieillissement
Dr Marguerite-Marie Defebvre
Agence régionale de santé
Direction de la stratégie et des territoires
Marguerite-marie.defebvre@ars.sante.fr

Chargé de mission SI
Emmanuel  Guilbert
Agence régionale de santé
emmanuel.guilbert@ars.sante.fr