Le parcours de santé des aînés

Article
PAERPA

Face au vieillissement de la population et aux difficultés de ces personnes dans leur accompagnement au quotidien, le parcours de santé des aînés a pour objet d’améliorer la coordination entre les différentes prises en charge sanitaire, sociale et médicosociale.

Le dispositif pilote concerne l’ensemble des personnes âgées de 75 ans et plus autonomes ou non, dont l’état est susceptible de s’altérer pour des raisons d’ordre médical et/ou social.

Les enjeux du parcours portent notamment sur la coordination entre les différents secteurs : sanitaires, social et médico-social. Avec une attention particulière sur l’identification des risques de rupture (dénutrition, chute, iatrogénie et dépression) lors du parcours de soins de la personnes âgée, dans une perspective de réponse intégrant la double dimension, préventive et curative de l’accompagnement.

Vidéo de Dominique Libault sur les parcours de santé 

Toutes les présentations de la journée se trouvent dans l'espace documentaire en bas de cette page.
 

Vidéo du Dr Marguerite-Marie DEFEBVRE sur l’expérience PAERPA  

Un outil de coordination des professionnels :

Le PPCS (Plan personnalisé de coordination en santé), créé par la HAS, est un outil de coordination générique, pour l’ensemble des acteurs. Il vise à améliorer le parcours de santé de l’usager. Il planifie et personnalise les prises en charge complexes. Il favorise le développement d’une culture de la coordination, en matérialisant les bonnes pratiques collectives autour des situations complexes, et en encourageant leur diffusion.

Vidéo d’Emmanuel Corbillon sur le PPCS 

Un dispositif unique de coordination dans chaque territoire

Au sein d’un même territoire, plusieurs dispositifs peuvent venir en appui des parcours de santé de la population sur des problématiques différentes, rendant leur intervention peu lisible. C’est le cas des réseaux de santé, des MAIA, des plateformes territoriales d’appui (PTA) et des coordinations territoriales d’appui (CTA). C’est pourquoi ces dispositifs sont progressivement amenés à s’unifier en un dispositif unique, qui répond à tout professionnel quels que soient la pathologie ou l’âge de la personne qu’ils accompagnent : le dispositif d’appui à la coordination (DAC).

Cette unification prendra effet partout en France d’ici à juillet 2022. D’ici-là, les centres locaux d’information et de coordination (CLIC) pourront également rejoindre ce dispositif sur décision du conseil départemental.

A terme, tous les territoires devront être couverts par un DAC. Celui-ci est défini localement, sur proposition des professionnels qui ont vocation à le piloter et en fonction de la structuration de l’offre sanitaire, sociale et médico-sociale existante.

Vidéo de Samuel Delafuys sur les DAC 

Consultez la page dédiée aux DAC, ici 

Aller plus loin

Plus d’informations sur la santé des personnes âgées

Un espace de documentation sur la santé des personnes âgées dans les Hauts-de-France est disponible.

Pour y accéder, cliquez-ici.
Login : EXTERNES\sarshdf
Mot de passe : 3Ab43bH4

La coordination territoriale d’appui « Eclair’âge séniors »

- A pour objectif de soutenir les professionnels de proximité.

- Repose sur les systèmes de coordination existant sur le territoire tout en visant à leur rapprochement et leur mise en cohérence.

- Centralise les consentements des patients à la transmission d’informations.

- Assure une mission de gestion administrative et de suivi des plans personnalisés de santé auprès des professionnels de santé libéraux.

Contact

Chef de projet 
Dr Marguerite-Marie Defebvre
Agence régionale de santé
Direction de la stratégie et des territoires
Marguerite-marie.defebvre@ars.sante.fr