Campagne budgétaire médico-sociale 2021

Article
Illustration de deux personnes en plein travail

Le financement des établissements et services médico-sociaux se traduit notamment par des campagnes budgétaires octroyant des crédits d'investissement pour soutenir des opérations de modernisation et de création de places, et par ailleurs, l'attribution de crédits de fonctionnement pour développer les capacités d’accueil et d’adaptation des réponses au regard des besoins.

L’instruction budgétaire 2021 se caractérise par le déploiement et l’extension des revalorisations salariales issues du Ségur de la santé et de l’accord cadre de la Branche de l’Aide à domicile.

Elle reconduit certaines mesures de sécurisation financière mises en place en 2020, indemnise les franchises payées par les professionnels médico-sociaux à l’occasion de campagnes de dépistage itératifs et poursuit la compensation des surcoûts et pertes de recettes en EHPAD pour le 1er trimestre 2021.

Sur le champ du handicap, les dotations régionales limitatives intègrent les mesures issues des orientations stratégiques fixées par le président de la République lors de la conférence nationale du handicap (CNH) du 11 février 2020 et visant à accélérer la transformation vers une société inclusive.

Dans le domaine du grand âge, les engagements pris dans le cadre de la feuille de route « grand âge et autonomie » se poursuivent en 2021 pour contribuer à améliorer la qualité de l’accompagnement des personnes en perte d’autonomie, de leurs proches aidants et des professionnels qui les accompagnent à domicile comme en établissement.