Hauts-de-France

Les permanences des soins ambulatoires : dispositifs régionaux

Article
Visuel
Image Source
vue sur un centre d'appel avec plusieurs hôtesses en communication
La permanence des soins ambulatoire a pour objectif d’offrir une réponse aux besoins de soins non programmés de la population aux heures de fermeture habituelles des cabinets libéraux. Vous trouverez ci-dessous l’ensemble des dispositifs régionaux en médecine générale, officine de pharmacie, chirurgie-dentaire, ambulance et kiné-respiratoire.
Corps de texte

Sommaire

  •  L’ARS garante de la permanence des soins
  • En médecine générale
  • En officines de pharmacie
  • En chirurgie-dentaire
  •  La garde ambulancière
  • La kiné respiratoire des nourrissons et jeunes enfants
     

 

L’organisation de la permanence des soins (PDS) est définie dans un cahier des charges régional arrêté par l’ARS, en concertation avec les professionnels de santé, pour les médecins libéraux et les chirurgiens-dentistes. La région est découpée en territoires de permanence des soins. Ces territoires constituent les périmètres géographiques des différentes gardes assurées par les professionnels de santé. 

Tous ses professionnels de santé libéraux participent activement à la permanence des soins au bénéfice de la population sur tout le territoire des Hauts-de-France.

Fièvre, vomissements, toux persistante… il est parfois nécessaire de consulter un médecin en dehors des heures habituelles d’ouverture des cabinets libéraux. Cela est possible grâce à la permanence des soins ambulatoires (PDSA), une mission de service public organisée par l’ARS et assurée par des professionnels de santé volontaires exerçant dans les cabinets libéraux, les maisons de santé, les associations de permanence des soins (dont SOS médecin), en collaboration avec les établissements de santé.

La PDSA permet de prendre en charge les besoins des patients aux heures de fermetures habituelles des cabinets en appelant un médecin par téléphone.

Les numéros de la PDSA :

  • Pour le Nord : Médi’ligne 59 - ☎ 03 20 33 20 33
  • Pour le Pas-de-Calais : Médi’ligne 62 - ☎ 03 21 71 33 33
  • Pour l’Aisne : le ☎ 15
  • Pour l’Oise : le ☎ 15
  • Pour la Somme : le ☎ 15

Ces appels sont analysés par les médecins libéraux régulateurs exerçant au sein des centres de régulation libérale ou au sein des centres 15 de chaque département. Ceux-ci interrogent et apprécient la gravité de l’état de santé du patient. Ils apportent la réponse correspondant aux besoins et choisissent de :

  • donner des conseils médicaux, en attendant de voir le médecin traitant le lendemain, 
  • diriger vers la pharmacie de garde, 
  • inviter le patient à se rendre au cabinet de garde du médecin, ou à l’une des 27 maisons médicale de garde de la région,
  • orienter vers les urgences de l’hôpital le plus proche, 
  • faire intervenir le SAMU en cas d’urgence vitale.

Si l’état de santé du patient nécessite qu’il rencontre un médecin sans attendre le lendemain, le médecin régulateur proposera différents modes d’intervention selon le département et l’heure. Un transport sanitaire du patient pourra être organisé sur décision du médecin régulateur.

 

Le syndicat des pharmaciens organise une garde sur l’ensemble du territoire régional aux heures de fermetures habituelles des officines de pharmacie.  Pour connaître la pharmacie de garde la plus proche :

 

En cas d’urgence dentaire, le médecin régulateur évalue le besoin de soins et organise la prise en charge par le chirurgien-dentiste de garde le plus proche, uniquement s’il s’agit d’une urgence dentaire.
Les numéros de la garde de chirurgie-dentaire :

  • Pour le Nord : Médi’ligne 59 - ☎ 03 20 33 20 33
  • Pour le Pas-de-Calais : Médi’ligne 62 - ☎ 03 21 71 33 33
  • Pour l’Aisne : le  ☎ 15
  • Pour l’Oise : le ☎ 15
  • Pour la Somme : le ☎15

 

Sur chaque territoire de permanence des soins, une garde ambulancière est assurée. Elle permet de garantir une prise en charge des patients et couvre les transports effectués dans le cadre de l’aide médicale urgente.

Un réseau de masseurs kinésithérapeutes assure la continuité des soins en ville aux enfants atteints de bronchiolite et d’asthme du nourrisson, les week-ends et les jours fériés, durant la période d’épidémie. Pour connaître le kinésithérapeute de garde le plus proche de chez vous :

 

Aller plus loin

Mots clés

Etablissements de santé Etablissements et services médico-sociaux Personnes âgées Personnes handicapées Professionnels de santé