Vagues de chaleur : les recommandations pour préserver votre santé

Article
Fortes chaleur - canicule

Vous trouverez dans cette rubrique les principales informations sur les effets sanitaires des vagues de chaleur, les recommandations pour protéger votre santé en cas de survenue d’une vague de chaleur.

Quatre niveaux, coordonnés avec les niveaux de vigilance météorologique :

le « niveau 1 - veille saisonnière » est activé chaque année du 1er juin au 15 septembre.

le « niveau 2 - avertissement chaleur » répond au passage en jaune de la carte de vigilance météorologique. Si la situation le justifie, il permet la mise en œuvre de mesures graduées et la préparation à une montée en charge des mesures de gestion par les Agences Régionales de Santé (ARS).

le « niveau 3 - alerte canicule » répond au passage en orange sur la carte de vigilance météorologique. Il est déclenché par les préfets de département. L’ARS Hauts-de-France renforce alors son dispositif de veille sanitaire et d’astreinte et accompagne les établissements sanitaires et médico-sociaux de la région. L’ARS renforce aussi ses moyens de veille sanitaire qui concernent aussi bien l’activité pré-hospitalière, tels les appels traités par le SAMU, que l’activité des Services d’accueil des urgences (SAU) avec une attention toute particulière pour le suivi des admissions des personnes âgées de plus de 75 ans et des admissions pour pathologies en lien avec la chaleur (hyperthermie, déshydratation, coup de soleil). Enfin, les équipes santé-environnement de l’ARS assurent un suivi renforcé de la qualité de l’eau destinée à la consommation, afin de prévenir toute dégradation.

le « niveau 4 - mobilisation maximale » répond au passage en rouge sur la carte de vigilance météorologique. Il est déclenché au niveau national par le Premier ministre sur avis du ministre chargé de la santé et du ministre chargé de l‘intérieur, en cas de canicule intense et étendue sur une large partie du territoire associée à des phénomènes dépassant le champ sanitaire.

En période de vagues de chaleurs, quelques recommandations sont à suivre pour tous pour préserver sa santé

     - Boire de l'eau et manger en quantité suffisante
     - Ne pas faire d’efforts physiques intenses (sport, jardinage, bricolage)
     - Ne pas rester en plein soleil
     - Ne pas consommer d’alcool
     - Maintenir son habitation à l’abri de la chaleur
     - Porter des vêtements légers amples et clairs et un chapeau quand on est à l’extérieur
     - Etre vigilant pour les autres et soi-même
     - Prendre des nouvelles de son entourage
     - Dès que l’on se sent mal, le signaler

Visuel Canicule « Adopter les bons réflexes »

 

canicule, quels sont les signaux d'alerte ? crampe, fatigue inabituelle, maux de tête, fièvre supérieure à 38°, vertiges ou nausées, propos incohérents

Certaines personnes sont plus exposées aux risques et complications liés à la chaleur et demandent donc une surveillance particulière :

  • les nourrissons et les enfants (surtout de moins de 4 ans) ;
  • les personnes âgées de plus de 65 ans ;
  • les travailleurs manuels exerçant à l'extérieur
    Soyez vigilants pour vos collègues et vous-même. Buvez beaucoup d’eau, plusieurs fois par jour. Protégez votre peau du soleil, et si vous vous sentez mal, signalez-le rapidement.
  • les personnes pratiquant du sport en plein air (éviter l’activité physique aux heures les plus chaudes de la journée) ;

  • les personnes souffrant de maladies chroniques ou de pathologies aigües au moment de la vague de chaleur ;

  • les personnes isolées, en situation de précarité et sans abri.

Il est important de s'organiser avec sa famille et ses voisins pour rester en contact tous les jours avec les personnes âgées, isolées ou fragiles. Ce geste d'aide mutuelle peut s'avérer décisif.

Les personnes âgées, isolées ou handicapées peuvent se faire connaître auprès de leur mairie pour figurer sur leur registre afin que des équipes d’aide et de secours puissent leur venir en aide en cas de vagues de fortes chaleurs.

Quelques conseils utiles aux personnes fragiles et à leurs proches

  • Maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais)
  • Buvez régulièrement et fréquemment de l’eau sans attendre d’avoir soif
  • Mangez en quantité suffisante et ne buvez pas d’alcool
  • Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avants bras)plusieurs fois par jour
  • Passez si possible 2 à 3 heures par jour dans un lieu frais (cinéma, musée, bibliothèque municipale, supermarché...)
  • Évitez de sortir aux heures les plus chaudes et de pratiquer une activité physique
  • Pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et dès que nécessaire, osez demander de l’aide
  • Demandez conseil à votre médecin traitanttout particulièrement en cas de maladie chronique ou de traitement médicamenteux régulier

Une attention particulière doit être portée aux enfants 

 

Canicule enfant

En cette période de vacances d'été et de longs trajets, quelques recommandations si vous devez prendre la route :

  • Évitez de circuler aux heures les plus chaudes et faites des pauses plus fréquentes qu’habituellement, à l’ombre ou dans des lieux frais ;
  • Ne laissez jamais les enfants seuls ou sans surveillance dans la voiture.
fortes chaleurs comportement en voiture

 Pour tous vos déplacements (route, train…) :

  • Soyez particulièrement vigilant avec les personnes fragiles ou âgées ;
  • Emportez des quantités d’eau suffisantes et buvez (ou donnez à boire) régulièrement de l’eau. N’hésitez pas à utiliser les points d’eau ou les fontaines à eau disponibles dans les gares ou sur les aires d’autoroute ;
  • Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avant-bras) plusieurs fois par jour, par exemple à l’aide d’un brumisateur ;
  • Pour le voyage, il est recommandé de se vêtir légèrement en préférant des vêtements amples, légers, de couleur claire.

 Si vous voyez une personne victime d’un malaise, appelez immédiatement le 15.

Travailler sous de forte chaleurs, quellesprécautions prendre ? Boire beaoucoup d'eau plusieur fois par jour, être vigilant pour ses collègues et soi même, protéger sa peau et sa tête du soleil, signalez-le lorsque vous vous sentez mal

En période de poursuite de l’épidémie de Covid-19 pendant la saison estivale, les mesures barrières doivent continuer de s’appliquer, même en cas de pathologie liée à la chaleur.

Des recommandations spécifiques en matière d’aération, de ventilation, de climatisation et de chauffage sont transmises aux établissements de santé et aux établissements médico-sociaux, afin de les aider à adapter la prise en charge de leurs patients.

Les gestes barrières doivent être maintenus 

Le virus est toujours présent. Il est donc indispensable de maintenir les gestes barrières pour nous protéger et protéger ceux qui nous entourent.

  • Se laver très régulièrement les mains avec de l’eau et du savon ou en utilisant du gel hydroalcoolique. Éviter de conserver les solutions hydro-alcooliques dans un endroit trop chaud ou en plein soleil.
  • Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter à la poubelle, se laver les mains
  • Éviter de se toucher le visage
  • Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades
  • Respecter une distance physique d'au moins un mètre
  • En complément de ces gestes, porter un masque quand la distance d’un mètre ne peut pas être respectée.

Les rassemblements doivent être évités au maximum afin de limiter la propagation du virus. 

Pour les personnes malades du Covid-19

Le malade doit résider le plus possible dans une seule pièce (chambre par exemple).

L’aération et la ventilation des pièces, où la personne contaminée est isolée, est indispensable. Ces pièces doivent être aérées de façon séparée du reste du logement, en maintenant la porte fermée et en assurant le plus possible son étanchéité.