Les Communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS)

Article
Visuel
L'ARS Hauts-de-France accompagne les professionnels de santé dans la création de Communautés professionnelles territoriales de santé, organisation territoriale pensée par les professionnels pour renforcer leur coordination. 7 CPTS ont déjà été reconnues dans la région.
Corps de texte

Les Communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS) désignent une organisation territoriale pensée par les professionnels de santé d’un territoire afin de s’unir pour renforcer leur coordination et améliorer la prise en charge de la population de leur territoire. Elles associent des professionnels de santé de toute spécialité, du premier et du second recours, exerçant en structures d’exercice coordonné (maisons et centres de santé), en cabinets de groupe ou individuel, à l’hôpital ou encore en établissements médico-sociaux.

A travers ce modèle d’organisation, les professionnels de santé s’impliquent non plus seulement dans la prise en charge de leur patientèle mais aussi dans une démarche plus large au service de la population du territoire et des enjeux de santé locaux. Dans la pratique, les CPTS permettent notamment une meilleure continuité des soins pour le patient, la mise en place d’organisations pour améliorer l’accès aux soins, la prise en charge des soins non programmés, le développement d’actions de prévention, l’accompagnement dans l’installation de nouveaux professionnels de santé, ou encore une meilleure orientation des patients vers un médecin traitant.

Ces communautés résultent de la volonté des professionnels d’un territoire de s’organiser entre eux. L’émergence des CPTS, le périmètre géographique, les modalités de coordination et le projet de santé local sont à l’initiative des professionnels selon les particularités et enjeux du territoire.

Au 1er octobre, 7 CPTS ont déjà été reconnues dans la région, couvrant plus de 500 000 habitants : 4 dans le Nord, 1 dans l’Oise  et 2 dans le Pas-de-Calais. 17 autres CPTS sont actuellement en projet.

L’objectif à terme est de couvrir l’intégralité du territoire sans chevauchement ni zone blanche afin de permettre l’exercice coordonné d’une majorité de professionnels et que l’exercice isolé devienne ainsi l’exception.

L’initiative de créer une CPTS doit venir de professionnels de santé de ville qui ambitionnent de travailler ensemble au sein d’un territoire donné en assurant une meilleure coordination dans les actions et en structurant des parcours de santé.

La CPTS peut regrouper tout type de professionnels de santé, aussi bien des professions médicales (médecins généralistes ou spécialistes, sages-femmes et odontologistes), que des professions paramédicales (infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes, pédicures-podologues, ergothérapeutes et psychomotriciens, orthophonistes et orthoptistes, manipulateurs d’électroradiologie médicale et techniciens de laboratoire médical, audioprothésistes, opticiens-lunetiers, prothésistes et orthésistes, diététiciens, aides-soignants, auxiliaires de puériculture et ambulanciers), exerçant en ville, en établissement de santé et au sein de structures médico-sociales ainsi que les professions de la pharmacie (pharmaciens, préparateurs en pharmacie et en pharmacie hospitalière), les acteurs de la prévention (centres de dépistage, associations...), voire des associations d’usagers.

Même s’il n’est pas attendu un nombre de professionnels minimum pour fonder une CPTS, une large représentation des professionnels du territoire, aussi bien en termes de quantité que de diversité des métiers, est un gage de réussite.

Il n’y a pas de territoire imposé aux CPTS.

Pour être pertinent, le territoire de la CPTS doit être défini par les acteurs de terrain. Le territoire de la CPTS idéale est celui permettant de réunir un ensemble de professionnels autour d’un projet commun au bénéfice des usagers et créant une dynamique de proximité. En région Hauts-de-France, elles se forment pour la majorité à partir d’un ensemble de communes.

Le principal objectif dans la fixation du territoire est de prendre en considération la typologie du territoire, les professionnels y exerçant, leurs habitudes de travail, les besoins de santé et les flux de déplacement de la population, l’idée n’étant pas de calquer sur tous les territoires une même méthodologie.

Concrètement, les CPTS peuvent être de taille très variable allant de moins de 40 000 habitants à 175 000 habitants et plus.

Le territoire retenu pourra être réévalué au fur et à mesure de la construction et de la vie des projets de la CPTS.

La gestion de la Covid-19 montre quotidiennement l’importance d’une coordination entre les acteurs de santé et en premier lieu les professionnels de santé de ville afin de faciliter la prise en charge des patients et assurer la sécurité des professionnels.

A ce titre, les professionnels de santé des CPTS montrent particulièrement leur capacité à travailler en coopération avec les autres acteurs notamment sanitaires et médico-sociaux , les collectivités territoriales, les acteurs de l’enseignement… dans un esprit de « responsabilité populationnelle ». Dans ce contexte, plusieurs CPTS en fonctionnement ou en projet, ont montré leur capacité à réagir et s’adapter dans un temps court en mettant en place des centres de consultations dédiées et des centres de dépistages pour la population de leur territoire.

L’Agence régionale de santé avec l’Assurance maladie et les URPS accompagnent les professionnels de santé dès l’émergence de leur projet. Informer et conseiller, aider à écrire la lettre d’intention, communiquer auprès de l’ensemble des professionnels du territoire, contribuer à la formalisation du projet de santé, faciliter l’adhésion à l’accord conventionnel interprofessionnel des CPTS sont autant d’étapes clés pour lesquelles tous les projets de CPTS peuvent être accompagnés en ingénierie et aussi bénéficier d’un soutien financier de l’ARS.

Vous souhaitez porter un projet de CPTS ou rejoindre la CPTS de votre territoire ? Retrouvez toutes les informations nécessaires et les coordonnées de vos interlocuteurs locaux, sur le Portail d’Accompagnement des Professionnels de Santé.

En savoir plus sur les CPTS en région Hauts-de-France