Hauts-de-France

Journée dédiée aux droits des usagers

Article
Visuel
personne en fauteuil roulant levant le bras en déclarant "c'est l'usager qui décide"
Détail de la fresque "Parcours de santé" réalisée par Alexia Leibbrandt le 18 avril 2017
En écho à la journée européenne dédiée aux droits des patients, la CRSA Hauts-de-France a souhaité pérenniser une journée régionale dédiée aux droits des usagers. Elle a été organisée en 2018 sur le thème de l’accessibilité universelle en santé.
Corps de texte

L’objectif général de cet évènement est d’instaurer un rendez-vous qui réunisse l’ensemble des acteurs de santé autour de la thématique des droits des usagers afin de développer une culture commune, de faire connaître les initiatives innovantes et de partager les bonnes pratiques.

La loi du 11 février 2005 a posé le principe d’accessibilité universelle, c'est-à-dire le droit pour tous d’accéder à tout. Un droit d’accès à l’école, au travail, à la culture, aux loisirs, à l’information, à la santé… a ainsi été reconnu aux personnes en situation de handicap (sensoriel, moteur, mental ou psychique) au même titre que les autres. La philosophie de l’accessibilité universelle mobilise les personnes vers un objectif d’inclusion accompagnée et considère que les personnes en situation de handicap doivent participer directement à l’élaboration des politiques qui les concernent. 
En dédiant cette 3e journée régionale des droits des usagers à l’accessibilité universelle en santé, la Conférence régionale de la Santé et de l’Autonomie des Hauts-de France (CRSA) confirme son engagement à favoriser le développement d’une culture large de l’accessibilité en s’appuyant sur les « bonnes pratiques ». En conséquence, au-delà d’échanges riches lors de deux tables rondes (sur la définition de la notion d’accessibilité universelle puis sur sa mise en œuvre pratique et ses enjeux), un large temps de discussion a été ménagé sous la forme d’un forum des initiatives. Cette journée a également été l’occasion de valoriser des projets innovants et des expériences exemplaires dans le domaine des droits des usagers avec la remise des prix du « Label droits des usagers de la santé 2018 »

journée droits des usagers 2018 ARS HdF

 Des idées concrètes pour rédiger vos documents en Facile à Lire et à Comprendre ? Préparer à une consultation via un support simple et ludique ? Favoriser les échanges autour du parcours de santé de la personne ? : le programme détaillé de la journée vous permettra d’en retrouver les grands thèmes, d’identifier les différents intervenants et de retrouver toutes les informations sur les initiatives présentées. 
Pour retracer cette journée, dont le succès se confirme d’année en année, nous vous proposons également : 

  • Un film sur les temps forts de la journée (2 min)

 

nuage de mots  label
nuage de mots définition DS 18 avril 2018
nuage de mots  enjeux DS 18 avril 2018

 

La loi de modernisation de notre système de santé pose comme enjeu stratégique majeur la coordination des parcours de santé. Que recouvre la notion de « Parcours de santé », souvent utilisée mais rarement définie ? Comment permettre à chacun de recevoir « les bons soins par les bons professionnels dans les bonnes structures au bon moment » ? Comment accompagner ce changement de paradigme profond : l’adaptation de la prise en charge autour des besoins de la personne (et non plus l’inverse) ? Comment faire évoluer les pratiques professionnelles en conséquence et dans le respect des droits des usagers ?

Journée droits des usagers 2 - 18 avril 2017

La journée du 18 avril 2017 (consultez le programme) a tenté de répondre à ces questions autour de trois tables rondes :

Parcours de santé : Définition, Historique, Enjeux

Assurer un parcours de santé à chacun : aller vers les personnes les plus vulnérables ou les plus éloignées du système de santé
L’analyse des parcours se fait également par l’identification de « points de rupture » ou de « nœuds de fragilité » aux différentes étapes du parcours. Ces points de rupture sont particulièrement prégnants pour les publics qui ont un accès plus difficile au système de santé et mettent en jeu un droit fondamental : celui de l’accès aux soins. Les différents intervenants ont abordé les parcours de santé des personnes détenues, des personnes handicapées en situation de grande dépendance, des personnes dans le champ de la santé mentale et des personnes défavorisées.

Construire en commun un parcours de santé réussi : faire vivre les droits des usagers
La mise en place de véritables parcours de santé prenant en compte les situations propres de chaque malade n’est pas exempte de difficultés. Elle est pourtant un enjeu de qualité, de « mieux soigner », de « mieux prendre soin » mais aussi de « mieux dépenser ». Reste alors à trouver le bon mode opératoire, les solutions possibles pour passer résolument du parcours du combattant au parcours de santé. Les intervenants ont proposé des pistes pour coordonner au mieux les parcours de santé en faisant vivre les droits des usagers.

Cette journée a également été l’occasion de valoriser des projets innovants et des expériences exemplaires dans le domaine des droits des usagers avec la remise des prix du « Label droits des usagers de la santé 2016-2017 ».  Ce label contribue à repérer les « bonnes pratiques » susceptibles d’éclairer autrement la réalité de l’application des droits des usagers dans les territoires et inscrit ces droits dans une logique de parcours.

Clip SCRIBING Live : la teneur des échanges de la journée résumée par une fresque dessinée en direct. 

Sur la base des recommandations adoptées par la CRSA dans son rapport sur les droits des usagers pour l’année 2014, la CRSA de Picardie a mis en place, avec le soutien de la CRSA Nord-Pas-de-Calais et des CISS des deux régions, une première journée dédiée aux droits des usagers organisée le 18 avril 2016.

Journée droits des usagers -  18 avril 2016

Réunissant des acteurs aux profils variés sous le mot d’ordre « Tous acteurs des droits des usagers », la journée était organisée autour de trois tables rondes :

Représentants des usagers, acteur au cœur de la démocratie sanitaire

La place des droits des usagers dans la formation des professionnels de santé

La personne de confiance, un droit méconnu à réinvestir
Les échanges se sont également appuyés sur une démarche pédagogique avec, en fil rouge, les repères juridiques distillés par Marie-Charlotte Dalle (magistrate et directrice des affaires juridiques au CHRU de Lille) et les interventions d’Alain-Michel Ceretti (conseiller droits des malades auprès du Défenseur des droits).

Un document de synthèse sur les droits des usagers ainsi qu’une plaquette d’information sur la personne de confiance réalisée par la Commission spécialisée dans le domaine des droits des usagers ont également été distribués aux participants à cette occasion.