DAC : Dispositif d’Appui à la Coordination

Article

Le DAC est un dispositif soutenu par l'ARS pour fluidifier les parcours de santé complexes et organiser les prises en charge dans les territoires avec les professionnels habituels.

L’augmentation du nombre de patients atteints de pathologies chroniques et des comorbidités, de la dépendance liée à l’âge ou du handicap, associés à l’isolement et les problématiques sociales dans un environnement économique contraint, comme les difficultés conjoncturelles liées à l’organisation du système de santé, peuvent rendre nécessaire une optimisation de la gestion des parcours de santé de patients jugés en situation complexe par les professionnels.

Dans ce contexte, la coordination des professionnels est identifiée comme un enjeu majeur pour assurer une prise en charge des patients de qualité, tout en mettant en œuvre le virage ambulatoire. Les nouveaux modèles de prise en charge, axés sur le maintien à domicile et l’approche inclusive, ont en outre renforcé le besoin en structures d’appui à la coordination venant soutenir les professionnels de premier recours dans la construction et la mise en œuvre de parcours fluide pour les personnes. Toutefois, leur multiplicité (réseaux de santé, MAIA, CTA PAERPA, PTA, etc.) limite la lisibilité de ce service tant pour les professionnels de santé que pour les usagers.

Face à ces situations et conformément à la loi d’organisation et de transformation du système de santé, du 24 juillet 2019 qui les a institués, l’ARS Hauts de France accompagne la mise en place de dispositifs d’appui qui apporteront des réponses concrètes aux professionnels de santé pour favoriser le maintien à domicile des patients, et surtout rendront plus lisibles les offres adaptées à chacun dans un système de santé complexe.

Le dispositif d’appui à la coordination (DAC) est un levier essentiel pour faciliter l’organisation coordonnée et pluri professionnelle d’un parcours de santé. 

La création des DAC  sera issue de la convergence de 49 dispositifs existant en région Hauts de France, en regroupant les expertises des :

  • Méthode d’Action pour l’Intégration des services d’Aides et de soins dans le champ de l’autonomie (MAIA),
  • Réseaux de santé territoriaux gériatrique et palliatifs,
  • Les PTA et la CTA du PAERPA.

Les DAC permettront ainsi d’apporter en subsidiarité,  des réponses davantage coordonnées entre secteurs, quelles que soient la pathologie du patient et la complexité de son parcours de santé.

Composé d’une équipe pluri-professionnelle (médecins, infirmiers, gestionnaire de cas, assistants administratifs…), le DAC :

  • Assure la réponse globale aux demandes d’appui des professionnels : accueil, analyse de situation, orientation, accès aux ressources spécialisées, suivi, accompagnement renforcé (gestion de cas/situations complexes), planification des prises en charge ;
  • Contribue avec d’autres acteurs et de façon coordonnée, à la réponse aux besoins des personnes et aidants : accueil, repérage des situations à risque, information, conseils, de mise en relation et d’accompagnement ;

Participe à la coordination territoriale : concourt à la structuration des parcours de santé

Retrouvez la présentation générale des DAC, ici

- PREDICE : la plateforme numérique régionale donnera accès aux DAC à : la visioconférence sécurisée, l’orientation ViaTrajectoire, une messagerie de santé sécurisée, une messagerie instantanée) et leur mettra à disposition leur outil spécifique, le SNAC.

- Le SNAC : le  Service Numérique d’Appui à la Coordination sera mis à la disposition des professionnels des DAC. Elaboré avec des professionnels experts en coordination de la région, il vise à fluidifier l’accompagnement des usagers et de leurs aidants par des échanges et transferts d’informations sécurisés, avec l’accord du patient. Il permettra à l’équipe du DAC de travailler de manière plus efficiente grâce au dossier de coordination régionale. Tous les DAC de la région auront le même SNAC afin de favoriser les échanges et transferts de dossiers nécessaires entre territoires le cas échéant. Il assurera la traçabilité nécessaire à toute information en santé dans le cadre de la réglementation en vigueur. Il sera également partagé avec d’autres acteurs de santé impliqués dans l’accompagnement de patients et partenaires des DAC (les dispositifs spécifiques régionaux, les gestionnaires de cas en psychiatrie, etc…).

- Le ROR : le Répertoire Opérationnel des Ressources est l’annuaire partagé régional  comportera des spécificités en région pour les besoins des DAC : l’annuaire GRREC (Guide Régional des Ressources, d’Expertises et de Coordination).

- Le GRREC : l’ARS Hauts-de-France déploie de nombreux dispositifs permettant d’accompagner les personnes en situation de vulnérabilité quel que soit leur âge ou leur pathologie dans leur lieu de vie. Ces dispositifs interstitiels répondent également aux objectifs nationaux de transformation du système de santé visant à créer des parcours sans rupture en favorisant les prises en charge de proximité.

Les professionnels de santé, sociaux et médico-sociaux, en particulier les médecins traitants, en première ligne face aux situations complexes, ne connaissent pas nécessairement l’ensemble des ressources aujourd’hui mobilisables pour leurs patients : leur multiplicité ayant créé un manque de lisibilité.

Dans le but d’aider les futurs DAC à structurer la subsidiarité, l'ARS recense ici l’ensemble des dispositifs mobiles experts et/ou de coordination de la région.

 

L’ARS assure le financement, le pilotage et le suivi du déploiement des DAC et de leur montée en charge / diversification au travers :

  • de sa politique régionale, coordonnée tout particulièrement avec les Départements,
  • de la mise en place de gouvernances équilibrées pour chaque territoire de DAC avec les partenaires locaux,
  • d’une co-construction et d’une mise en œuvre avec les professionnels concernés par la structuration de ces dispositifs intégrés, dans une démarche d’accompagnement au changement avec une politique de formation et d’adaptation à l’emploi.

Les Délégations Départementales de l'ARS assurent le suivi en continu des DAC.

Répartition des DAC dans les Hauts-de-France

Pour obtenir la carte régionale ou de votre département, cliquez ici