Vaccination Covid-19 - Plus d’un million de doses déjà injectées en Hauts-de-France

Communiqué de presse
Visuel

Avec une dizaine de jours d’avance sur les projections initiales, la barre symbolique du million de doses injectées vient d’être franchie dans les Hauts-de-France : au 31 mars, 1 014 352 injections ont en effet été réalisées dans la région. La vaccination se poursuit notamment ce week-end avec au moins 110 centres ouverts dans la région

Corps de texte

Avec une dizaine de jours d’avance sur les projections initiales, la barre symbolique du million de doses injectées vient d’être franchie dans les Hauts-de-France : au 31 mars, 1 014 352 injections ont en effet été réalisées dans la région. Le rythme de vaccination, exclusivement lié à la disponibilité des doses, est particulièrement dynamique depuis le début du mois de mars, avec 662 207 injections réalisées durant ce mois. Au total, 800 243 personnes ont ainsi reçu une injection et 214 109 sont pleinement vaccinées dans les Hauts-de-France. La couverture vaccinale régionale avec au moins une dose (12,8%) est désormais supérieure à la moyenne nationale (11,9%), les Hauts-de-France disposant par ailleurs de la meilleure couverture vaccinale de l’hexagone avec au moins une dose sur toutes les tranches d’âges de 40 à 79 ans. 

Des performances permises grâce à la mobilisation des professionnels et aux stratégies régionales volontaristes

Outre la mobilisation exemplaire de l’ensemble des acteurs de la vaccination, au premier rang desquels les professionnels de santé, trois facteurs contribuent notamment aux performances vaccinales des Hauts-de-France :

  • le maillage des centres de vaccination, la région étant dotée à ce jour de la meilleure couverture territoriale avec 159 lieux de vaccination. L’ARS veille en particulier à articuler deux impératifs : faciliter l’accès des habitants à la vaccination grâce à une offre de proximité la plus large possible ; disposer d’un nombre et d’une répartition des centres de vaccination dimensionnés à la quantité de vaccins allouée à la région, de façon à ce que chaque centre ouvert dispose d’un volume d’activité significatif et cohérent au regard des ressources humaines mobilisées.
  • la vaccination en continu 7j/7 depuis début mars, équilibrée entre les jours ouvrés et non ouvrés avec environ 2/3 des injections hebdomadaires réalisées en semaine et 1/3 les samedis et dimanches. Notre région est celle qui a le plus vacciné ces trois derniers week-ends, avec plus de 20% des injections réalisées en France. Cette vaccination en continu est permise par des livraisons supplémentaires décidées au niveau national, en raison notamment de la situation épidémique de notre région.
  • la stratégie du « zéro stock » décidée et gérée au quotidien par l’ARS, pour optimiser les flux et accélérer la campagne de vaccination. Le stock de roulement a ainsi été réduit à un peu moins de deux jours de vaccination, volume incompressible imposé par les contraintes logistiques. La région Hauts-de-France est ainsi la région la plus efficace dans la gestion des stocks des vaccins Pfizer/BioNTech et Moderna.

Une vaccination en continu ces samedi, dimanche et lundi, pour au moins 45 000 rendez-vous

La vaccination se poursuit ce long week-end de Pâques, comme tous les jours de la semaine, avec au moins 110 centres de vaccination ouverts samedi, dimanche et/ou lundi dans les cinq départements de la région.

La liste des centres ouverts ce week-end est disponible sur le site internet de l’ARS.

Au moins 45 000 rendez-vous pourront ainsi être proposés ces trois jours dans les centres de vaccination de la région grâce à une allocation supplémentaire du gouvernement. Viendront  s’ajouter à ces cumuls les vaccinations réalisées en ville par les médecins et pharmaciens.

Chaque centre participant peut ainsi proposer de nouveaux créneaux de vaccination, pour les personnes sur liste d’attente ou en ouvrant de nouvelles réservations sur la plateforme sante.fr ou en contactant directement les centres de vaccination. Pour faciliter la prise de rendez-vous des personnes n’ayant pas Internet ou n’étant pas familières avec les réservations en ligne, l’ARS a mis en place depuis le début de la campagne une plateforme téléphonique régionale. En composant le 03.92.04.34.71, les appelants seront mis en relation avec un opérateur qui effectuera pour eux et en direct la réservation en ligne, dans le centre de leur choix, à partir du site dédié https://www.sante.fr/cf/centres-vaccination-covid.html.

Une trajectoire vaccinale à la hausse qui se confirme en avril

L’ARS dispose d’une visibilité sur les livraisons régionales hebdomadaires à l’horizon de 5 à 6 semaines, permettant ainsi de répartir dans chaque territoire et centre de vaccination le nombre de doses disponibles selon un principe d’équité territoriale et en fonction des capacités de vaccination des centres. Ces derniers peuvent ainsi avoir une visibilité sur les rendez-vous qu’il est possible d’ouvrir chaque semaine. Pour les quatre approvisionnements hebdomadaires en vaccins Pfizer et Moderna prévus en avril, une moyenne de 141 000 doses livrées par semaine est annoncée par le niveau national, contre en moyenne 105.600 doses pour chacune des cinq livraisons effectuées en mars, hors allocations exceptionnelles et supplémentaires décidées par le gouvernement. Ces volumes ne tiennent pas compte non plus des dotations pour les vaccinations AstraZeneca réalisées en ville par les médecins et pharmaciens.

Ainsi et selon les informations disponibles ce jour, au moins 564 000 doses des vaccins Pfizer et Moderna seront allouées à la région ce mois-ci, auxquelles s’ajouteront les dotations AstraZeneca pour la vaccination en ville.