Hauts-de-France

Trois directeurs d’hôpitaux chargés de l’administration provisoire du centre hospitalier Philippe Pinel

Communiqué de presse
Visuel
Personne qui signe sur une feuille en papier
François MAURY, Corinne WILLIAMS SOSSLER et Vincent THOMAS, tous trois directeurs d’hôpitaux, ont été désignés par la ministre des solidarités et de la santé pour assurer l’administration provisoire de l’hôpital Philippe Pinel d’Amiens.
Corps de texte

François MAURY, Corinne WILLIAMS SOSSLER et Vincent THOMAS, tous trois directeurs d’hôpitaux, ont été désignés par la ministre des solidarités et de la santé pour assurer l’administration provisoire de l’hôpital Philippe Pinel d’Amiens. Ils prennent leurs fonctions à compter du 26 mars 2019, pour une durée de six mois.

Pendant cette période, les attributions de directeur de l’établissement seront assurées par François MAURY. Une direction commune étant mise en place depuis 2013 avec le centre hospitalier de Montdidier-Roye, François MAURY exercera également la direction de cet établissement. Le centre hospitalier de Montdidier-Roye n’est bien sûr pas mis sous administration provisoire. Corinne WILLIAMS SOSSLER et Vincent THOMAS réaliseront leurs missions à mi-temps, de manière complémentaire. L’équipe d’administration provisoire sera, en outre, complétée par l’appui du docteur Alain Lopez, psychiatre.

Au cours de leur carrière, ces trois administrateurs provisoires ont notamment dirigé des hôpitaux spécialisés en santé mentale.

François MAURY, actuellement inspecteur général à l’IGAS, a ainsi assuré la direction par intérim du CHI de Clermont-de-l'Oise, après avoir dirigé l’hôpital Jeanne de Flandre (CHRU de Lille) et le centre hospitalier de Roubaix. Il a également été directeur général des ARS Poitou-Charentes puis Océan Indien. Corinne WILLIAMS SOSSLER a quant à elle dirigé l’établissement public de santé mentale (EPSM) Georges Mazurelle de La Roche-sur-Yon (Vendée). Vincent THOMAS a notamment assuré la direction de l’EPSM d’Allonnes (Sarthe).

Le placement de l’hôpital Philippe Pinel sous administration provisoire a été décidé par la directrice générale de l’ARS le 22 mars dernier, cet établissement ne parvenant pas à conduire les transformations nécessaires pour garantir de manière pérenne la qualité et la sécurité des soins. Dans ce contexte, les administrateurs provisoires auront pour principales missions de :

  • Accompagner l’établissement dans la définition d’un projet stratégique en s’appuyant sur les travaux déjà engagés. Ce futur projet devra conduire à une évolution et une amélioration des pratiques, des modalités et de la qualité des prises en charge des patients.
  • Fédérer et mobiliser la communauté hospitalière autour de ce projet, en associant tous les acteurs de la communauté hospitalière.
  • Répondre aux recommandations et injonctions émises par la Haute Autorité de Santé lors de sa visite de certification
  • Déterminer les mesures qui permettront au CHPP un retour à l’équilibre financier, afin d’assurer son fonctionnement courant et le développement de nouveaux projets.

Poursuivre le plan de transformation en lien étroit avec l’ARS : extension de la maison d’accueil spécialisée, création d’un foyer d’accueil médicalisé, réflexion sur la création d’une unité d'hospitalisation des 5-12 ans, amélioration de la gestion des urgences psychiatriques.