Ségur de la santé : une grande concertation avec les acteurs du système de santé

Actualité
Date de publication
Visuel
Professionnels de santé visitant un patient
Crédit : Phovoir
Le 25 mai, le Premier ministre Edouard PHILIPPE et Olivier VERAN, Ministre des Solidarités et de la Santé, ont officialisé le lancement du « Ségur de la Santé » aux côtés de près de 300 acteurs du monde de la santé. Cette concertation vise à bâtir les fondations d’un système de santé encore plus moderne, souple et résilient.
Corps de texte

L’ambition de cette concertation, ouverte jusqu’à la fin du mois de juin, est de pouvoir, à l’écoute des professionnels et des usagers,  tirer les premiers enseignements de la gestion de la crise sanitaire, faire émerger, et accélérer des éléments de réforme de notre système de santé en vue de :

  • Transformer les métiers et revaloriser ceux qui soignent ;
  • Définir une nouvelle politique d’investissement et de financement au service des soins
  • Simplifier radicalement les organisations et le quotidien des équipes ;
  • Fédérer les acteurs de la santé dans les territoires au service des usagers.

Une réflexion collective en Hauts-de-France

En Hauts-de-France, les acteurs de la démocratie sanitaire, en appui de l’Agence régionale de santé,  organisent des partages d’expérience territoriaux, permettant de faire émerger les actions innovantes et de valoriser les initiatives locales, afin d’enrichir la réflexion nationale. La Conférence régionale de la santé et de l'autonomie (CRSA), les Conseils territoriaux de santé (CTS) et France Assos Santé HDF mènent actuellement une réflexion collective autour des 4 piliers du Ségur de la santé et sur les contributions écrites des représentants de la démocratie sanitaire. Dans ce cadre, des groupes de travail se réunissent, en visio-conférence, avec des représentants des fédérations hospitalières, le secteur médico-social, les URPS, des élus et des organisations représentatives du personnel hospitalier. Enfin, l’Agence régionale de santé organise des temps d’échange avec des acteurs de la santé de la région. Le 19 juin, l’ARS adressera la contribution régionale au comité Ségur national.

Donnez votre avis en ligne !

Le ministre des Solidarités et de la Santé, souhaite recueillir l’expression la plus large possible des professionnels et lance auprès d’eux une consultation dématérialisée. L’objectif est de recueillir les témoignages et ressentis des professionnels pour en tirer collectivement les leçons de l’épreuve traversée et pour bâtir les fondations d’un système de santé encore plus moderne, plus résilient, plus innovant, plus souple et plus à l’écoute de ses professionnels, des usagers et des territoires. 

Rendez-vous sur la consultation en ligne jusqu’au 22 juin.

Aller plus loin

Qu’est-ce la démocratie sanitaire ?

La démocratie en santé est une démarche qui vise à associer l’ensemble des acteurs du système de santé dans l’élaboration et la mise en œuvre de la politique de santé, dans un esprit de dialogue et de concertation. La Conférence régionale de la santé et de l'autonomie (CRSA) représente tous les acteurs et usagers de la santé. Considérée comme le «Parlement régional de la santé», elle est composée d’au plus 100 membres contribuant au processus de décisions en matière de santé. La CRSA émet notamment un avis sur le projet régional de santé, organise des débats publics sur des questions de santé ou encore de mene des travaux au sein de commissions spécialisées. Lieu d’expression et de proposition qui s’inscrit dans la proximité, les Conseils territoriaux de santé (CTS) visent à faire dialoguer l’ensemble des acteurs de la santé pour mieux cerner les besoins des territoires et pour permettre l’émergence d’une expertise partagée. Pour plus d’informations, rendez-vous sur notre rubrique dédiée