Hauts-de-France

Projet régional de santé Hauts-de-France 2018-2028 l’ARS publie la première version du PRS et lance la consultation réglementaire

Communiqué de presse
Visuel
Logo PRS 2 _ 2018 2028
Du 27 février au 26 mai prochain, l’ARS Hauts-de-France organise la consultation relative au Projet régional de santé (PRS) 2018-2028 auprès de la Conférence régionale de la santé et de l'autonomie (CRSA), des Conseils départementaux de la citoyenneté et de l'autonomie, des collectivités territoriales, du Préfet de région et du Conseil de surveillance de l’ARS.
Corps de texte

Le PRS sera arrêté de façon définitive par la Directrice générale de l’ARS à l’issue de cette phase de consultation, à la fin du mois de juin 2018. Les documents proposés à la consultation sont téléchargeables sur le site Internet de l’Agence.

Piloté par l’ARS Hauts-de-France, le PRS définit les priorités de la politique régionale de santé, dans ses différents secteurs (prévention, médecine de ville, médico-social et hospitalier) et dans une logique de parcours de santé. Elaboré en cohérence avec les orientations nationales et les lois de financements, il s’appuie sur un diagnostic régional, sur les besoins de la population et les spécificités des territoires, sur les exigences de sécurité et de qualité des prises en charge, sur l’expertise des acteurs de la santé. Ce PRS est en effet issu du travail et de l’association de plus de 1000 professionnels du soin, de la prévention et du médico-social, usagers, partenaires institutionnels, etc. qui se sont engagés pendant plusieurs mois, aux côtés de l’ARS et dans l’intérêt des habitants de la région. 

La loi de modernisation de notre système de santé du 26 janvier 2016 a renforcé le caractère stratégique et transversal des futurs PRS. Les traditionnels schémas prévention, SROS*, SROMS*, ont laissé place à un schéma unique qui favorise la transversalité des politiques et des actions conduites en région. Ce Schéma régional de santé (SRS) est mis en œuvre pendant 5 ans. Le PRAPS* demeure, comme seul et unique programme du PRS. Il est lui aussi décliné pendant cinq ans. L’ensemble s’inscrit dans les priorités du Cadre d’orientation stratégique (COS), défini pour 10 ans. Il détermine les objectifs généraux et les résultats attendus, en lien avec la stratégie nationale de santé. 

7 orientations stratégiques pour améliorer la santé de la population et lutter contre les inégalités de santé

Le PRS Hauts-de-France est construit autour de sept orientations stratégiques qui visent à améliorer l’état de santé de la population et réduire les inégalités sociales et territoriales de santé : 

  • Promouvoir un environnement favorable à la santé et agir sur les comportements dès le plus jeune âge 
  • Mobiliser les acteurs de la santé pour apporter des réponses aux ruptures dans les parcours de santé 
  • Garantir l’accès à la santé pour l’ensemble de la population, en s’appuyant sur les dynamiques territoriales, les innovations et le numérique 
  • Garantir l'efficience et la qualité du système de santé 
  • Assurer la  veille et la gestion des risques sanitaires 
  • Reconnaître l'usager comme un acteur de la santé 
  • Renforcer les synergies territoriales en priorisant les actions au regard des spécificités des territoires

Ces orientations, ainsi que les résultats attendus, sont définies dans le Cadre d’orientation stratégique. Elles sont déclinées dans le Schéma régional de santé en 22 objectifs, qui seront mis en œuvre pendant la durée du schéma au travers de plans d’actions. Un suivi annuel de ces plans sera réalisé, au niveau régional et territorial. 

Déclaration de Monique Ricomes, Directrice générale de l’ARS Hauts-de-France

« La première version du PRS, proposée aujourd’hui à la consultation, résulte d’une concertation approfondie avec les acteurs de la santé de la région, de façon à ajuster au mieux son contenu aux réalités de terrain et aux besoins toujours en évolution de la population. Plus de 1000 représentants des professionnels du soin, de la prévention et du médico-social, des partenaires institutionnels et des usagers se sont mobilisés pour définir avec l’ARS les priorités pour la région, dans le respect des spécificités territoriales et d’un certain nombre d’exigences : les orientations de la stratégie nationale de santé bien sûr, la qualité et la sécurité des prises en charge, la maîtrise des dépenses, etc.
La lutte contre les inégalités sociales et territoriales de santé est le fil rouge du prochain PRS. Elle sous-tend les orientations stratégiques que nous allons poursuivre à partir de cette année et pour les 10 ans à venir. Pour cela, le PRS sollicite la mobilisation de tous : professionnels de santé, partenaires institutionnels et usagers de la région. Les ambitions sont  grandes, à la hauteur des enjeux de la région. Je sais pourvoir compter sur eux  pour que cet engagement collectif produise des résultats concrets sur la santé des habitants de notre région. »

Pour consulter le COS, le SRS, le PRAPS et l’avis de consultation, cliquez ici