Plus d’un million d’habitants pleinement vaccinés en HDF. 1 adulte sur 2 a reçu au moins une injection

Communiqué de presse

 2 396 344 habitants des Hauts-de-France ont reçu une première injection, c’est plus d’1 adulte sur 2 (52%). Le taux de couverture vaccinale approche les 90% pour les tranches 75-80 ans (87,8%) et 70-75 ans (85,3%) et dépasse les 70% pour les 80 ans et plus (73,6%) et les 65-69 ans (73,4%).

La campagne de vaccination contre la Covid-19 a connu une accélération au mois de mai avec 1 366 712 injections réalisées en Hauts-de-France. Chaque jour, 44 087 habitants ont en moyenne pu recevoir une injection. Le rythme des injections a augmenté de moitié par rapport au mois d’avril (911 151 injections, moyenne quotidienne de 30 371), et a plus que doublé depuis le mois de mars (677 386 injections, moyenne quotidienne de 21 851).

L’augmentation des livraisons au fil des semaines a permis de continuer l’élargissement de la vaccination en l’ouvrant à toujours plus d’habitants. Sur les 1 366 712 injections du mois de mai, 1 037 900 étaient des primo-injections (76%).

2 396 344 habitants des Hauts-de-France ont reçu une première injection, c’est plus d’1 adulte sur 2 (52%). Le taux de couverture vaccinale approche les 90% pour les tranches 75-80 ans (87,8%) et 70-75 ans (85,3%) et dépasse les 70% pour les 80 ans et plus (73,6%) et les 65-69 ans (73,4%).

Le nombre de personnes pleinement vaccinées atteint 1 021 898 au 30 mai selon les données de Santé Publique France, soit plus d’1 adulte sur 5.

Des rendez-vous disponibles pour tous

Le rythme de la vaccination va continuer de s’accélérer en juin. Pour les 3 premières semaines du mois, plus de 360 000 doses de vaccins ARNm vont être livrées chaque semaine dans les centres de vaccinations de la région. Le total des livraisons prévues à ce jour pour le mois de juin est d’1,9 millions de vaccins Pfizer et Moderna, soit près du double des livraisons de mai (1 065 743).

Toutes les personnes de 18 ans et plus peuvent désormais être vaccinées contre la Covid-19 ainsi que les 16-18 ans qui présentent une pathologie à très haut risque de forme grave. Alors qu’environ 200 000 rendez-vous sont déjà programmés pour cette semaine, des créneaux pour des primo-injections sont encore disponibles dans de nombreux centres de vaccination de la région.

Les sites internet Sante.fr et Vite ma dose permettent de les identifier facilement et d’être redirigé facilement vers les plateformes habituelles de réservation.