Organisation d’un dépistage des personnels du commissariat central de Lille

Actualité
Date de publication
Visuel
Un cas de Covid-19 a été confirmé chez un personnel du commissariat central de Lille, ce dimanche 17 mai. Le contact tracing mis en place dans le cadre de la stratégie sanitaire « tester-tracer-isoler », a permis d'identifier le même jour deux cas positifs supplémentaires au sein du commissariat.
Corps de texte

Des mesures d'isolement ont été prescrites pour ces trois malades ainsi que pour les personnes contacts identifiées. Un signalement a été immédiatement transmis par l'assurance maladie à l'Agence régionale de santé (ARS) Hauts-de-France, celle-ci étant chargée avec les cellules régionales de Santé publique France, d'identifier et d'investiguer les clusters et situations complexes.

Une campagne de dépistage de l'ensemble des personnels du commissariat central de Lille est ainsi organisée par l'ARS Hauts-de-France, afin d'identifier d'éventuels autres personnels malades et de mettre en place les mesures d'isolement adaptées. Tous les personnels positifs et les contacts proches devront respecter des mesures d'isolement.

Au total, près d'un millier de fonctionnaires sont concernés par ce dépistage, qui se déroulera dans les locaux du commissariat à compter du 20 mai et jusque la fin de la semaine. Il sera assuré par une équipe composée de professionnels de santé du CHU de Lille et d'infirmiers libéraux.