Nouveau service Prédice : un outil numérique à disposition des médecins pour suivre les malades à domicile

Communiqué de presse
Visuel
Le programme régional de e-santé Prédice*, piloté par l’ARS Hauts-de-France, propose aux médecins et aux infirmiers en ville et aux hôpitaux publics et privés de la région un nouvel outil pour renforcer le suivi à domicile des patients malades du covid-19 qui ne nécessitent pas d’hospitalisation.
Corps de texte

Le programme régional de e-santé  Prédice*, piloté par l’ARS Hauts-de-France, propose aux médecins et aux infirmiers en ville et aux hôpitaux publics et privés de la région un nouvel outil pour renforcer le suivi à domicile des patients malades du covid-19 qui ne nécessitent pas d’hospitalisation. Ce télésuivi vient compléter le bouquet de services numériques Prédice, qui inclut par ailleurs un outil de téléconsultation.

Un suivi quotidien et en temps réel des patients covid

Le télésuivi peut être mis en place par le professionnel après une consultation médicale physique diagnostiquant ou suspectant un cas de Covid-19, lorsque l’état de santé du patient permet un maintien à domicile, ou lors d’un retour au domicile après hospitalisation.

Cet outil a été élaboré en collaboration avec des professionnels de santé, des urgentistes et les infectiologues des CHU de Lille et Amiens et du Groupement des hôpitaux de l’Institut catholique de Lille ainsi que les URPS Médecins et infirmiers de la région.

Pendant de ce suivi, le patient reçoit deux fois par jour un mail et un SMS pour renseigner un questionnaire médical concernant son état de santé du moment. L’enquête comporte 21 questions incluant la prise de température, la fréquence respiratoire et la fréquence cardiaque, ainsi que l’appréciation du niveau de santé, l’évolution par rapport à la veille ou la survenue de toux, maux de tête, diarrhée, etc.

Les réponses aux 21 questions sont interprétées selon le questionnaire initial du patient, et permettent de classer son état du moment sur une échelle de 1 à 4, 1 correspondant à « Patient stable, pas de symptôme sévère » et 4 à « Rapide aggravation des symptômes ».

Le médecin ou l’équipe de soins qui assure le suivi sont informés en temps réel des résultats des questionnaires via un tableau de bord accessible depuis Prédice. Ils peuvent ainsi observer dans le détail les réponses apportées par le patient et suivre l’évolution de son état de santé dans le temps, notamment à travers la génération de la courbe de température ou l’historique des questionnaires. Le professionnel de santé peut organiser si nécessaire une téléconsultation directement via l’outil Prédice.

En cas de classement de l’état de santé du patient en niveau 4 « rapide aggravation des symptômes », un message d’alerte apparaît immédiatement sur l’écran du patient, l’invitant à contacter le 15. Le professionnel de santé qui assure le suivi du patient reçoit par ailleurs un message d’alerte.

Le télésuivi accessible pour tous

Les questionnaires de télésuivi sont accessibles facilement depuis un smartphone ou un ordinateur connectés à internet en cliquant sur le lien envoyé deux fois par jour par mail et SMS. Le professionnel de santé qui assure le suivi transmet préalablement au patient ou à son entourage une fiche explicative pour lui présenter l’outil et l’aider à remplir le questionnaire, en particulier pour la prise de constantes (fièvre, fréquence cardiaque…).

Pour les patients qui ne disposent pas des équipements requis, l’outil peut être complété directement par un professionnel de santé via un entretien téléphonique, un acte de télésoin, ou grâce à l’intervention d’un professionnel au domicile.

* Co-financé et porté par l’ARS, le Fonds européen de développement régional (FEDER), le Conseil Régional et les établissements, le programme Prédice est piloté par l’ARS Hauts-de-France avec l’appui du Groupement d’intérêt public (GIP) « Sant& Numérique Hauts-de-France » du GCS Régional AMEITIC, de tous les représentants des professionnels de santé de la région, et se construit en partenariat avec l’Assurance Maladie.