Hauts-de-France

Mois sans tabac - Le défi est lancé en Hauts-de-France !

Communiqué de presse
Visuel
Arrêter de fumer pendant #MoisSansTabac double les chances de succès
Corps de texte

Désormais incontournable, Mois sans tabac, qui offre aux fumeurs un accompagnement au sevrage jour après jour, compte déjà 12.000 inscrits dans la région. L’année dernière, 26.000 habitants des Hauts-de-France se sont inscrits au grand défi de l’arrêt du tabac, faisant de notre région la 3ème région la plus mobilisée. Devenu incontournable, #MoisSansTabac offre aux fumeurs un accompagnement au sevrage jour après jour, pendant tout le mois de novembre. Et ça marche !

#MoisSansTabac : le dispositif multiplie par 2 les chances d’arrêter !

Avec 44.000 inscriptions sur les 3 premières éditions en Hauts-de-France, #MoisSansTabac a contribué, avec les mesures du Programme national de lutte contre le tabagisme (PNLT), à la baisse historique du tabagisme en France : 1,6 million de fumeurs quotidiens en moins entre 2016 et 2018. Cette année, déjà 12.000 habitants de la région se sont inscrits pour se lancer dans l’aventure !

De nouvelles données montrent aujourd’hui l’efficacité de #MoisSansTabac : parmi les fumeurs ayant fait une tentative d’arrêt fin 2016 lors de la première édition, 6% à 10% d’entre eux étaient toujours abstinents un an plus tard alors que les taux habituellement observés dans les études scientifiques sont de 3% à 5% lors de tentative d’arrêt sans aide extérieure. Ainsi arrêter le tabac lors de l’opération multiplie par 2 la réussite du sevrage tabagique à 1 an, par rapport aux taux de succès observés dans la littérature pour des tentatives d’arrêt sans aide extérieure.

Des initiatives sur tout le territoire pour soutenir les participants

Pour encourager les participants dans leur démarche, de nombreuses actions sont menées dans toute la région. Une campagne d’affichage est également relayée par 17.000 pharmacies de la région. Ces dernières distribuent aussi des kits d’aide à l’arrêt pour les fumeurs qui participent à l’aventure #MoisSansTabac.

Au total, plusieurs dizaines d’entreprises, d’établissements scolaires, de collectivités locales, d’établissements de soins et d’institutions participent activement au #MoisSansTabac 2019 pour motiver leurs salariés, élèves, administrés à relever le défi.

Parmi toutes ces actions dans les départements, on peut notamment citer :
• Les consultations jeunes consommateurs (CJC) dispensées par les professionnels du Centre Hospitalier de Laon (Aisne). Tout au long du mois de novembre, une équipe d’addictologues vient à la rencontre des fumeurs et non-fumeurs d’une dizaine de collèges, lycées et centres de formation du département pour échanger autour du tabac. Bénéfices de ne pas commencer, cigarette électronique ou encore substituts nicotiniques … Tous les thèmes sont abordés sans tabous avec les jeunes de 15 à 25 ans… A l’avant-garde de la lutte contre tous les types de conduites addictives, les consultations jeunes consommateurs sont conçues pour prévenir autant qu’accompagner. Retrouvez toutes les dates ici.

• Des dizaines d’ateliers d'aide au sevrage tabagique mis en place par les Restos du coeur Sambre Avesnois (Nord) dans différents centres de distribution. Les personnes en grande difficulté socio-économique sont un public prioritaire pour toutes nos actions de prévention dans les Hauts-de-France. En continuité avec les missions quotidiennes, des professionnels de la tabacologie et les référents des centres de distribution alimentaire viennent à leur rencontre pour leur permettre de s’exprimer dans une ambiance sans jugement sur leur relation avec le tabac. Les thèmes principaux sont la motivation pour arrêter de fumer et une évaluation de la dépendance. Retrouvez toutes les dates ici.

• Les ateliers d'aide au sevrage tabagique mis en place par le Centre de Soins d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA) de Liévin (Pas-de-Calais). L’occasion pour les publics d’évaluer leur dépendance au tabac, de se sensibiliser à l’hypnose, de mesurer leur taux de monoxyde de carbone et de recevoir leur kit d’arrêt du tabac. Un accompagnement individuel, des séances de sophrologie ou encore des activités physiques en groupe sont proposés par la suite. Pour en savoir plus sur cette action, rendez-vous ici.

• Les stands d'informations des patientes organisés par la maternité du centre hospitalier de Denain (Nord). 17% des femmes enceintes fument pendant leur grossesse. L’information et l’accompagnement des femmes enceintes ou venant d’accoucher représentent donc une priorité pour l’Agence. Le 28 novembre, des professionnels de la tabacologie échangeront avec les patientes de la maternité de Denain et leurs conjoints sur leur consommation de tabac. Objectif : les orienter vers des consultations individuelles que propose le centre hospitalier. Pour en savoir plus sur cette action, rendez-vous ici.

Retrouvez l’ensemble des actions régionales #MoisSansTabac 2019 ici.