Hauts-de-France

L’organisation interrégionale des soins dans le champ sanitaire

Article
Visuel
Image Source
Logo de l'Ars Hauts-de-France et Lofgo de l'Ars Normandie
Dans les Hauts-de-France, les usagers du système de santé sont parfois amenés à se faire soigner dans les régions limitrophes. Les ARS des régions Hauts-de-France et Normandie ont organisé la réponse à ces besoins de santé.
Corps de texte

Le schéma interrégional d’organisation des soins Nord-Ouest 2015-2019

Les quatre ex-régions du Nord-Pas-de-Calais, de la Picardie, de la Haute et Basse-Normandie ont travaillé, en étroite collaboration, à l’organisation interrégionale des soins dans le champ sanitaire avec pour objectif : mieux répondre à l’évolution de la demande de soins, garantir l’accessibilité et la qualité des soins et améliorer l’efficience des organisations. Cette démarche s’est concrétisée par la création du schéma régional d’organisation sanitaire (SIOS) 2015-2019.

Ce schéma est le fruit d’un dialogue constructif et d’une participation importante des quatre régions du Nord-Pas-de-Calais, de la Picardie, de la Haute et Basse-Normandie. Un travail partenarial important a été mené par les professionnels de santé de chacune des quatre régions qui ont collectivement documenter et proposer une organisation interrégionale de l’offre de soins hyperspécialisée dans les cinq domaines du SIOS. L’élaboration de ce schéma repose également sur l’implication du groupement de coopération sanitaire GCS G4 auquel participent les quatre CHU de l’interrégion Nord-Ouest.

Les propositions d’organisation retenues, pragmatiques et réalistes, se basent sur les enseignements du SIOS I et développent autant que possible des organisations régionales et interrégionales plus coordonnées et des activités de soins nouvelles comme la chirurgie cardiaque pédiatrique, ou encore le renforcement des activités de greffe d’organe.

Les perspectives posées à moyen et long terme, tant sur des renforcements d’activité, que la mise en place de nouvelles organisations, le renforcement des coopérations ou encore la qualité et la pertinence des soins, nécessiteront un accompagnement important et continu des ARS, des structures hospitalières, des fédérations, et du GCS G4, pour permettre la mise en œuvre effective des recommandations au cours de la période du SIOS II.

Ce SIOS II fait l’objet d’un suivi coordonné de sa mise en œuvre, à la hauteur de ses enjeux, dans le même esprit participatif et de coopération que pour son élaboration.

La dynamique interrégionale doit être renforcée. Le SIOS représente, par la volonté des acteurs, le socle des coopérations de l’interrégion dont la mise en œuvre nécessitera les évolutions structurelles, organisationnelles, les moyens et compétences nécessaires, ainsi qu’une politique de formation coordonnée.

Les agences régionales de santé seront mobilisées pour que les objectifs du schéma interrégional d’organisation des soins soient tenus à l’échéance de son terme.

 

Aller plus loin

Documents à télécharger

Mots clés

Parcours Etablissements de santé Personnes handicapées Professionnels de santé