Hauts-de-France

Le service sanitaire des étudiants en santé

Actualité
Date de publication
Visuel
élèves en discussion
Huit mois après le lancement national du service sanitaire, l’ARS Hauts de France, l’Éducation nationale ainsi que les UFR, écoles et instituts de formations concernés accompagnent sa mise en œuvre sur le territoire en veillant à la bonne coordination du projet.
Corps de texte

Qu’est-ce que le service sanitaire ?

Ce dispositif permet d’organiser sur notre région des actions de prévention primaire conduites par des étudiants en santé, venant en complément de celles déjà menées par les nombreux acteurs de terrain agissant dans le domaine de la prévention.

Le service sanitaire s’adresse ainsi à tous les étudiants en santé et s’inscrit dans le cadre de la stratégie nationale de santé dont le premier axe est de mettre en place une politique de prévention et de promotion de la santé.

Cette politique s’inscrit par ailleurs pleinement dans le Projet Régional de Santé de l’ARS, qui accorde une place importante aux actions de prévention et de promotion de la santé dont le service sanitaire est aujourd’hui l’un des leviers.

Des attentes ambitieuses

Ce dispositif permet à des étudiants d’intervenir  au sein de diverses structures (établissements scolaires et universitaires, établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, entreprises, établissements médico-sociaux, lieux de privation de liberté …), le plus souvent sous forme collective et sur des thèmes prioritaires de santé publique, tels que les comportements d’addiction, l’activité physique, la vie affective et sexuelle, la nutrition et l’hygiène bucco-dentaire.

En pratique, le service sanitaire, c’est 6 semaines au service de la prévention au cours du cursus.

Les attentes relatives à ce dispositif sont ambitieuses:

  • Initier tous les futurs professionnels aux enjeux de la prévention et de la promotion de la santé par l’acquisition de connaissances et de compétences spécifiques ;
  • Favoriser l’inter-professionnalité et l’interdisciplinarité des étudiants en santé par la réalisation de projets communs à plusieurs filières de formation ;
  • Réduire les inégalités sociales et territoriales de santé en intervenant auprès des publics les plus fragiles.

Un dispositif appelé à se déployer

Depuis la rentrée universitaire 2018-2019, le service sanitaire s’adresse aux étudiants en médecine, en odontologie, en maïeutique, en pharmacie, en masso-kinésithérapie et en soins infirmiers.

Dans le nord de la région, ce sont 3249 étudiants concernés, avec 600 terrains de stage identifiés. Dans le sud de la région, ce sont 1356 étudiants concernés avec 241 terrains de stage identifiés.

Ce dispositif sera déployé en 2019 à toutes les autres formations en santé soit 4632 étudiants concernés.

 

Pour toutes informations, les étudiants sont invités à contacter l’ARS via  une boite au lettre dédiée :

ars-hdf-service-sanitaire@ars.sante.fr

Pour en savoir plus sur le dispositif cliquez ici