Le Dr Patrick Goldstein rejoint l’ARS Hauts-de-France

Communiqué de presse

Alors qu’il quitte ses responsabilités à la tête du SAMU du Nord, le Dr Patrick Goldstein s’apprête à rejoindre l’ARS Hauts-de-France. Placé auprès de la Direction générale, il interviendra sur des missions d’expertise, d’appui et de coordination en matière d’organisation de la prise en charge des urgences dans la région. Il prendra ses nouvelles fonctions le 4 avril.

Dans le cadre d’une mise à disposition à hauteur de 40% par le CHU de Lille, le Dr Patrick Goldstein est chargé par le directeur général de l’ARS Hauts-de-France de plusieurs missions :

  • Coordonner et animer les travaux entrepris dans chacun des territoires pour créer un « référentiel d’organisation des services d’urgences », sur lequel les établissements de santé pourront, s’ils le souhaitent, s’appuyer pour améliorer leur organisation interne et territoriale. Pour rappel, la création de ce référentiel a été confiée par l’ARS à la Collégiale des responsables des structures de médecine d’urgence hospitalières des Hauts-de-France.
  • Participer à des démarches de diagnostic et d’accompagnement de structures d’urgence, aux côtés des coordinateurs territoriaux.
  • Contribuer - en mettant à profit son expertise reconnue du terrain -  à la mise en œuvre du Pacte de refondation des urgences.
  • Poursuivre la mission qu’il mène depuis l’automne 2021 auprès du Groupement Hospitalier Public du Sud Oise (GHPSO), afin d’améliorer l’organisation et le fonctionnement de ses services d’accueil des urgences.

Médecin anesthésiste-réanimateur de formation, Patrick Goldstein rejoint l’équipe du SAMU du CHU de Lille – qui se construit – comme interne en 1977. Il participe tout au long de sa carrière à la spécialisation et la modernisation de la médecine d’urgence à la tête du SAMU du Nord et du Pôle des urgences du CHU de Lille. Il demeure chef de ce pôle jusqu’au 31 août.

Pr Benoit Vallet, Directeur général de l’ARS Hauts-de-France : « Patrick Goldstein est un pionnier et un fondateur de la médecine d’urgence moderne. Je me réjouis de l’accueillir parmi nous. Son expérience et sa valeur appréciée dans cette spécialité, reconnues bien au-delà de notre région, sa parfaite connaissance de notre environnement sanitaire et son engagement professionnel hors-norme sont une véritable chance pour l’organisation du système de santé en Hauts-de-France qu’accompagne notre Agence. Il poursuivra, au travers les missions que nous lui confions, son engagement d’une vie en faveur de la médecine d’urgence et au service de nos concitoyens ».