L’ARS récompense huit initiatives régionales en faveur des droits des usagers de la santé

Actualité
Remise prix concours droits des usagers de la Santé _ARS HdF 18 04 2018

Le 18 avril 2018, l’Agence régionale de santé des Hauts-de-France a récompensé huit initiatives régionales favorisant la connaissance et le renforcement des droits des usagers. Proposé aux acteurs de santé locaux par l’ARS, le concours annuel « droits des usagers de la santé » met en lumière des démarches exemplaires sur ce thème.

Depuis 2011, année des patients et de leurs droits, le label « droits des usagers de la santé» valorise des expériences exemplaires et innovantes en matière de promotion des droits des patients et des usagers au travers d’un concours annuel. Dispositif inédit d’accompagnement d’une politique publique, la labellisation mobilise les professionnels de santé en suscitant les initiatives, en partageant les bonnes pratiques et en « faisant vivre les droits ». 
Pour l’édition 2018, l’ARS a récompensé huit initiatives régionales sur les 29 candidatures reçues en décernant trois grands prix régionaux et cinq prix du jury.

Les trois grands prix ont participé au concours national « droits des usagers de la santé ».

 

« Développer la sensibilisation au Handicap Mental par les auto-représentants (DESHMA) » – Innover dans l’enseignement sur le handicap mental » - Unité HADéPaS   - Institut Catholique de Lille (Nord) 

Le projet DESHMA est le fruit d’une double dynamique : la volonté exprimée par des usagers en santé mentale de partager avec les futurs professionnels de santé la réalité de leur situation d’une part ; et la volonté de l’unité de formation HADéPas de cultiver l’approche inclusive du handicap à l’université, d’autre part. Le projet a permis de mettre en place des cours sur la thématique du handicap mental en intégrant à égal statut des intervenants dont certains présentent eux-mêmes une déficience intellectuelle. 

La commission a apprécié : la démarche pédagogique attentive aux « capabilités » et non centrée sur les déficiences ; la co-décision et co-construction par binôme patient/formateur de métier.

Ce projet a également été distingué et récompensé au concours national « droits des usagers de la santé » lors de la cérémonie organisée au Ministère chargé de la santé à Paris le 16 avril 2018.

 

« Mon parcours de soins » - Foyer de vie du Bord des Eaux, Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais) 

Le Foyer de vie du Bord des Eaux a créé, avec ses résidents, une plaquette d’information en « Facile à Lire et à Comprendre »  facilitant la prise en charge des personnes en situation de handicap mental et favorisant leur accès aux soins. Son élaboration a lancé une véritable dynamique de territoire autour de l’accueil des personnes en situation de handicap par la rencontre des différents médecins et l’écoute des problématiques des professionnels et des usagers. Cette démarche a abouti par ailleurs à l’ouverture de créneaux spécifiques chez des médecins généralistes ou des médecins spécialisés. La plaquette est également utilisée auprès d’enfants et de personnes âgées dépendantes. 

La commission a apprécié : un outil aux bénéfices de l’ensemble des usagers ; la participation des résidents à chacune des étapes du projet.

Bureau valorisation de l’expérience et de la collaboration de l'usager » (VECU) – Centre hospitalier de Laon (Aisne)

A l’initiative de la commission des usagers de l’établissement, le centre hospitalier de Laon a créé un bureau spécifique chargé de développer une nouvelle méthode d’évaluation, par entretien, de la prise en charge des patients. En mettant l’expérience du patient au cœur de la démarche d’amélioration des soins, l’établissement a développé une nouvelle approche reposant sur la participation active de ses représentants des usagers, impliqués dans chacune des étapes de la démarche (grilles d’entretien, fiches informatives à destination des patients, entretiens en binôme professionnel/représentant des usagers…). 

La commission a apprécié : la co-construction usagers/professionnels de santé ; l’intégration du projet dans le plan d’action de l’établissement.

 

Table ronde des usagers - Hôpital privé la Louvière Lille (Nord)
Ces tables rondes ont permis d’instaurer des temps d'échange dans la convivialité entre les personnels de l’établissement, les usagers et leurs représentants. La prise en charge et en soins des patients a pu être améliorée grâce à la relation partenariale avec l’usager, dans son information sur ses droits et sur l’organisation du système de santé.

Les Porte-Parole des usagers du pôle de santé mentale 59G21 – Pôle de santé mentale 59G21 - EPSM Lille Métropole (Nord)
L’objectif de ce projet est de favoriser l’orientation en établissement en santé mentale en s’appuyant sur le savoir expérientiel. Dans ce cadre, les usagers participent à l’organisation des soins et les professionnels de santé sont formés par des « experts  d’expérience ».

Les habitant.es ambassadeurs.rices de santé - Service santé de la Mairie de Lille (Nord)
Le projet repose sur la mobilisation et la formation des paires « ambassadeurs de santé » comme levier d’action pour favoriser l’accès aux soins et à la prévention des populations fragiles.

RECAP’SANTE – Service d'accompagnement médico-social pour adulte handicapé (SAMSAH) – Institut Catholique de Lille (Nord)
Récap’santé est un outil "mémoire santé" adapté et réalisé avec les usagers pour faciliter l'organisation de leur parcours. Le projet a pour objectifs de permettre aux personnes en situation de santé complexe ou aux personnes fragiles, en particulier celles ayant des difficultés intellectuelles, sociales ou de communication, de participer pleinement au suivi de leur parcours de santé au sens large, incluant les soins, la prévention et l’information.

Bandes dessinées : Lucas - Maison d’Accueil Spécialisée – EPSM Saint-Venant (Pas-de-Calais)
Cette bande dessinée est un support d'information ludique construit avec les personnes en situation de handicap psychique dans le but de les préparer à des événements exceptionnels afin de réduire l’anxiété qui peut en découler.

Ces prix ont été remis lors de la troisième journée régionale dédiée aux droits des patients organisée par la conférence régionale de la santé et de l’autonomie des Hauts-de-France sur le thème
« Accessibilité universelle et santé : comment passer des obligations à la réalité ? ». Cette journée avait pour objectifs de rappeler les principes structurants de  l’accessibilité pour tous : 

  • Accessibilité universelle et société inclusive : des notions à la base des droits des usagers - Définition, historique et perspectives
  • Comment construire en pratique l’accessibilité au bénéfice de tous (freins et leviers) ? Quels enjeux pour les différents acteurs de la santé (établissements de santé, ESMS et associations d’usagers...) ?

Aller plus loin