L’ARS récompense 8 projets exemplaires pour renforcer les droits des usagers de la santé

Communiqué de presse

Chaque année, l’Agence régionale de santé remet en partenariat avec la Conférence régionale de santé et de l’autonomie les prix du label « droits des usagers de la santé » pour récompenser et mettre en lumière les initiatives locales en matière de promotion des droits des usagers. 8 prix ont été remis hier.

La 5e journée régionale des droits des usagers de la santé, organisée jeudi 23 septembre à Amiens, était l’occasion de remettre les prix du label « droits des usagers ». Ce label vise depuis 2011 à promouvoir les actions mises en place par les acteurs du système de santé et médico-social pour renforcer les droits des usagers. Les projets soumis ont été étudiés par la Commission spécialisée dans le domaine des droits des usagers de la Conférence régionale de santé et de l’autonomie (CRSA), qui a choisi de valoriser les projets qui s’inscrivent dans une démarche faisant des usagers de véritables acteurs de la santé.

2 grands prix régionaux

  • Méthode patient traceur pour tous – Alliance du cœur Nord-Pas-de-Calais

Le projet consiste en la formation conjointe de professionnels de santé et de représentants d’usagers à la méthode « patient traceur ». Cette méthode vise à analyser de manière rétrospective la qualité et la sécurité de la prise en charge tout long du parcours du patient, en prenant mieux en compte l’expérience de ce dernier et de ces proches. Le projet porté par l’association Alliance du cœur a pour objectif le développement de cette méthode avec pour innovation d’associer professionnels de santé et usagers pendant les formations pour permettre un partage d’expériences.

  • Equipe mobile d’accès et d’accompagnement aux soins des personnes en situation de Handicap - Groupement des Hôpitaux de l'Institut Catholique de Lille (GHICL)

Cette équipe mobile agit pour faciliter l'accès aux soins des personnes en situation de handicap à travers des actions pour améliorer : l’accessibilité des lieux de consultation ; l’accès aux soins en développant les télésoins ; l’accès à la formation pour les usagers grâce au programme « j’Handiscute ».

6 prix du jury

  • Citoyens et ambassadeurs de la vie, quand les aidés deviennent aidants - Institut médico-Educatif Jean Lombard AFEJI

Le dispositif vise à développer le pouvoir d’agir des personnes en situation de handicap et l’inclusion sociale sur un territoire. Né d’un partenariat entre la banque alimentaire du Nord et l'IME, le projet consiste en la mise en place d’actions de bénévolat, incluant ainsi les participants dans une dimension citoyenne, générant la valorisation, la reconnaissance, le vivre ensemble. Il permet aussi de mettre en pratique et de développer les compétences sociales et relationnelles.

  • Les ambassadeurs du lien social - Centre hospitalier de Saint-Amand-les-Eaux

Le projet a pour objectif de recréer du lien social entre les résidents des EHPAD du CH de Saint-Amand-les-Eaux et leurs familles dans le contexte de la crise sanitaire. Six jeunes ont ainsi été embauchés avec pour mission de lutter contre l'isolement et la solitude dans les EHPAD et de contribuer à l’identification des syndromes de « glissement ».

  • Rencontres de l’inclusion - Autisme Ressources Hauts-de-France

Le projet consiste en la mise en place de rencontres thématiques destinées aux professionnels, familles et personnes concernées par l’autisme afin de favoriser le partage de connaissances et d’expériences.

  • Prendre soin de soi pour prendre soin des autres - APF France Handicap

L’association a travaillé sur la souffrance des aidants familiaux des personnes en situation de handicap à travers des entretiens visant à recueillir leur vécu au quotidien. Ceci a permis aux aidants de verbaliser des besoins en termes de détente, relaxation, temps conviviaux, repas partagés, activités extérieures. Le projet consiste ainsi pour une seconde phase à l’organisation de séjours aidants-aidés pendant lesquels les aidants et aidés auraient leurs activités chacun de leur côté durant la journée, et communes de partage en soirée.

  • Formation « Comprendre les handicaps » - Emploi Adapté Métropole AFEJI

Le projet consiste à mettre en œuvre une formation à destination des travailleurs de l'ESAT afin que ceux-ci soient pleinement acteurs de la culture de bientraitance dans la structure.

  • Dire la santé en LSF - Réseau Sourds et Santé (GHICL)

Le Réseaux sourds et santé a œuvré dans le contexte de la pandémie à la diffusion de supports vidéos en langue des signes pour informer sur la Covid-19. Ce projet entend poursuivre ces actions en élargissant les thématiques et l’accessibilité des contenus selon les besoins.