Hauts-de-France

L’ARS propose de rencontrer une délégation des agents du CH Pinel

Communiqué de presse
Visuel
Siège ARS
Une délégation des agents du centre hospitalier Philippe Pinel s’est rendue de façon spontanée dans les locaux de l’ARS à Amiens. La Directrice générale de l’Agence avait proposé à cette délégation de la rencontrer le 9 juillet, ce qu’elle avait refusé. La Directrice générale a de nouveau proposé une rencontre ce mercredi 18/07.
Corps de texte

Au cours des dernières semaines, la direction générale de l’ARS a déjà rencontré les différents acteurs du centre hospitalier Philippe Pinel (CHPP) : sa direction, une délégation de médecins, des représentants du personnel ainsi que des familles. Les échanges ont notamment porté sur la mise en œuvre du nouveau projet médical de l’établissement, afin de mieux répondre aux besoins des habitants de la Somme. Il s’agit notamment de faire évoluer les modalités de prise en charge et les pratiques au sein de l’établissement, empreintes d’un recours encore trop important à l’hospitalisation complète et de durées d’hospitalisation significativement plus élevées que dans les établissements comparables. Le développement des soins ambulatoires et des liens avec le secteur social et médico-social sont ainsi au cœur des enjeux, afin de créer les conditions d’une véritable inclusion des patients dans la vie de la cité.

7 M€ déjà alloué au CHS Pinel

Pour répondre à ces enjeux majeurs, l’établissement Philippe Pinel bénéficie d’un soutien constant de l’ARS, tant en matière d’aides financières (près de 7 M€ d’aides allouées depuis 2011), qu’au regard d’une répartition favorable des internes de psychiatrie de la subdivision d’Amiens. Sur proposition de l’ARS, l’établissement est par ailleurs accompagné depuis avril 2018 par la fédération régionale de recherche en santé mentale (F2RSM) pour la déclinaison opérationnelle de son nouveau projet médical. Afin de donner à la direction du CHPP les moyens de mettre en œuvre ces mesures, l’ARS a décidé un nouvel accompagnement financier qui facilitera la mise en œuvre de projets en cours de formalisation. L’Agence a rappelé par ailleurs la nécessité d’intensifier les réflexions avec le CHU d’Amiens afin de fluidifier les prises en charge des patients adressés par le CHU au CHPP et de travailler plus globalement sur le sujet de l’organisation des urgences psychiatriques amiénoises.

Un projet pour renforcer l’attractivité du CHPP

L’ARS soutient par ailleurs l’établissement dans sa stratégie de diversification de l’offre, notamment dans le secteur social et médico-social, pour améliorer le parcours des patients et proposer des réponses adaptées à leurs besoins de soins et de vie. L’Agence est ainsi sur le point de financer l’association Espoir 80 pour lui permettre d’intensifier son accompagnement de patients de longue évolution, actuellement pris en charge au CHPP, et les insérer dans le logement. Elle invite également la direction de l’établissement à déposer un projet d’extension de la maison d’accueil spécialisée (MAS) gérée par le CHPP. Seul un projet porteur de sens pour les professionnels de santé, et répondant aux besoins de la population, permettra de renforcer l’attractivité du CHPP qui connait actuellement des difficultés de recrutement médical. L’ARS accompagne l’établissement en matière d’incitation financière pour les professionnels médicaux, mais également et surtout en soutenant la dynamique de transformation des modalités de prise en charge et des parcours patient.