Hauts-de-France

L’ARS lance les travaux pour un nouveau contrat local de santé dans le Nord

Actualité
Date de publication
Visuel
Style avec la mine sur feuille de papier
L’ARS Hauts-de-France et l’association intercommunale santé, santé mentale et citoyenneté (AISSMC) ont signé, le 20 juin dernier, une charte partenariale préalable à la création d’un contrat local de santé (CLS) au bénéfice des habitants des communes de Fâches-Thumesnil, de Lezennes, de Lesquin, de Mons-en-Barœul et de Ronchin.
Corps de texte

Ce CLS doit permettre de renforcer la synergie et la coordination entre les acteurs de terrain qui œuvrent pour la santé.

Ce futur CLS, qui fait suite à un premier CLS signé en 2015, s’inscrit dans le cadre du nouveau Projet régional de santé 2018-2023 (PRS). Arrêté en juillet dernier, ce document fixe les orientations stratégiques et les objectifs pour améliorer la santé de la population, notamment des plus fragiles et des plus jeunes, et lutter contre les inégalités de santé.

Outil de déclinaison opérationnelle du PRS, le CLS de l’AISSMC permettra de mettre en cohérence le PRS et les politiques menées localement, de mutualiser et renforcer les moyens pour répondre aux besoins locaux et de consolider les partenariats des acteurs impliqués dans une démarche de  parcours en santé.

Au regard des problématiques locales diagnostiquées, les parties s’engagent à travailler ensemble sur les orientations stratégiques suivantes :

  • Accompagner le vieillissement des personnes âgées 
  • Améliorer l’accès à la prévention et à la prise en charge des conduites à risque et/ou addictives (tout public avec un focus sur les jeunes)

Chacune de ces orientations fera l’objet d’un groupe de travail avec les acteurs du territoire et les acteurs régionaux experts pour construire une proposition de plan d’actions à impulser en partenariat et suivre sa mise en œuvre, son financement et son évaluation.

 

Ce CLS devrait voir le jour au premier trimestre 2020.