L’ARS et la préfecture de région alertent sur une reprise épidémique et les situations propices à la transmission du virus

Communiqué de presse

Selon Santé Publique France, la circulation du virus progresse très rapidement dans la région, avec un taux d’incidence (TI) de 193 cas/100 000 habitants en semaine 46, soit une augmentation de +57 % par rapport à la semaine précédente (123 cas /100 000 habitants).

Selon Santé Publique France, la circulation du virus progresse très rapidement dans la région, avec un taux d’incidence (TI) de 193 cas/100 000 habitants en semaine 46, soit une augmentation de +57 % par rapport à la semaine précédente (123 cas /100 000 habitants). Ce TI est désormais supérieur à celui observé au cours du pic de la dernière vague (146 cas/100 000 hab. en semaine 37). la circulation virale s’intensifie dans tous les départements, notamment sur de nombreux secteurs urbains à forte densité de population et principalement dans le Nord et le Pas-de-Calais.

Les circonstances dans lesquelles se propage le virus ces toutes dernières semaines montrent que le respect des gestes barrières - dans la sphère privée comme professionnelle - le respect des mesures d'isolement et une vaccination complète restent indispensables pour éviter une reprise épidémique massive. A la lumière des chaines de contamination investiguées en Hauts-de-France, l’ARS et la préfecture de région alertent sur des situations et comportements propices aux contaminations : les activités sportives en intérieur, les activités artistiques ou de loisir en intérieur, les rassemblements ou évènements associatifs concernant notamment les séniors. Quelle que soit l’activité, les recommandations suivantes sont à privilégier :

  • Désignation d’un référent COVID
  • Tenue d’un carnet de rappel des participants
  • Exclusion de toute personne présentant des symptômes de la Covid-19
  • Application des gestes barrières (saluer sans contact physique, lavage des mains, port du masque pour les encadrants et les participants)

Un appel à la vigilance et à la responsabilité

Le Professeur Benoit Vallet, directeur général de l’ARS Hauts-de-France, et Georges-François Leclerc, préfet de la région Hauts-de-France, appellent chaque habitante et habitant de la région à maintenir la vigilance et la responsabilité dont ils ont fait preuve depuis le début de l’épidémie :

  • en se faisant vacciner ou en renforçant encore, grâce à la dose de rappel, leur protection vaccinale. Pour mémoire, 75 à 80% des malades du Covid hospitalisés en soins critiques ne sont pas vaccinés, les autres patients ayant un schéma vaccinal incomplet ou étant fortement immunodéprimés. La campagne de rappel sera élargie dès ce samedi à toutes les personnes de plus de 18 ans, 5 mois après leur dernière injection.
  • en respectant de nouveau les gestes barrières en toute circonstance, vaccinés ou non
  • en se faisant tester, en s’isolant au moindre doute, lorsqu’on est cas contact et a fortiori en cas de test positif, et en consultant un médecin en cas de besoin.