Lancement d’une expérimentation pour mieux prendre en charge la dénutrition chez les personnes âgées

Actualité
Une personne agée prenant appui sur une canne
Crédit : Fotolia

L'ARS Hauts-de-France lance une expérimentation pour améliorer la prise en charge de la dénutrition chez les personnes âgées grâce à une approche pluridisciplinaire et coordonnée.

Le Comité national Article 51 a validé le projet  d’expérimentation présenté par l’ARS Hauts-de-France Parcours Nutri’Age, « Prévention, dépistage et prise en charge de la dénutrition et des situations à risque en équipe pluri professionnelle ville-hôpital ». La première phase d’expérimentation va être prochainement lancée dans le Pas-de-Calais, portée par l’Association gérontologique du Ternois Arrageois.

Améliorer le parcours de santé de la personne âgée dénutrie

La dénutrition touche un quart des personnes âgées de plus de 75 ans, en particulier lorsqu’elles sont isolées. La dénutrition constitue un  syndrome gériatrique aux conséquences graves en augmentant les risques de complications de nombreuses pathologies, de chutes, de perte d’autonomie et de mortalité. Cependant, le repérage et la prise en charge de la dénutrition restent difficiles de par notamment l’intrication de multiples facteurs de risque, nécessitant une approche gériatrique globale.

Le projet Parcours Nutri’Age propose un cadre organisationnel et financier incitatif au repérage de la dénutrition suivi d’une prise en charge pluridisciplinaire adaptée aux besoins de la personne de  60 ans et plus. Cette nouvelle approche en parcours de santé se fait autour du médecin traitant, avec l’appui du gériatre du réseau de santé gériatrique, pour coordonner la prise en charge pluridisciplinaire du patient au risque de dénutrition modérée ou sévère.

La mise en place dérogatoire d’un forfait de soins permet de financer l’intervention coordonnée de plusieurs professionnels de santé et professionnels du domicile – diététicien, psychologue, pharmacien d’officine, infirmier libéral, auxiliaire de vie, aide-ménagère, orthophoniste, ergothérapeute - permettant ainsi une prise en charge adaptée et complète.

Première expérimentation dans le Pas-de-Calais

La phase d’expérimentation du Parcours Nutri’Age durera 4 ans avec un premier déploiement d’ici la fin de l’année dans le Ternois et l’Arrageois (Pas-de-Calais) porté par l’Association gérontologique du Ternois Arrageois. Une deuxième phase d’expérimentation portée par le Réseau de santé Lille Agglo est prévue pour couvrir Lille et plusieurs communes alentour à la rentrée 2022.