Journée mondiale du don du sang : mardi 14 juin

Actualité

Selon l'EFS, les réserves en sang sont au plus bas. Seulement 4% des Français qui pourraient faire un don de sang passent à l’acte. Or, un don permet de sauver 3 vies. La journée mondiale rappelle l’importance de ce geste, qui ne dure q’1 heure.

Pulsé par le cœur et circulant dans les vaisseaux à travers l’organisme, le sang transporte l'oxygène, les nutriments (apportés par ce que l'on mange), les anticorps (qui nous protègent des infections) et plusieurs sortes de globules qui permettent de nourrir, défendre et nettoyer tous les organes de notre corps.

Le sang est constitué de 4 composantes : le plasma, les globules rouges, les plaquettes et les globules blancs.

Le don de sang permet de soigner des personnes victimes d’accidents ou ayant des maladies graves comme des cancers, des maladies du sang ou atteintes de déficits immunitaires et hémophiles. Les personnes en réanimation et grands brûlés et devant subir des interventions chirurgicales ont besoin de sang également. ​​​​

Pour pouvoir donner son sang, il faut être en bonne santé et avoir entre 18 et 70 ans (la veille des 71 ans).

Rdv sur le site de l'EFS  pour connaître toutes les étapes et lieux où donner.