Didier Saada, directeur du GHPSO, rejoint le CHU d’Amiens

Communiqué de presse

Après avoir dirigé pendant 5 ans le Groupe hospitalier public sud Oise (GHPSO), M. Didier Saada a exprimé son souhait de prendre d’autres fonctions.
Sur proposition du Directeur général de l’ARS Hauts-de-France, il sera ainsi chargé, à compter de ce 20 décembre, d’une mission au sein du CHU d’Amiens.

Après avoir dirigé pendant 5 ans le Groupe hospitalier public sud Oise (GHPSO), M. Didier Saada a exprimé son souhait de prendre d’autres fonctions. Sur proposition du Directeur général de l’ARS Hauts-de-France, il sera ainsi chargé, à compter de ce 20 décembre, d’une mission au sein du CHU d’Amiens.

Le Directeur général de l’ARS Hauts-de-France a décidé de confier la direction par intérim du GHPSO à M. Eric Guyader, actuellement directeur du centre hospitalier de Beauvais. M. Eric Guyader conserve bien entendu ses fonctions au centre hospitalier de Beauvais.

Le directeur par intérim aura notamment pour missions, en collaboration avec les professionnels de santé et les instances de l’établissement, de poursuivre l’élaboration du projet stratégique du GHPSO et de déployer les projets d’investissements soutenus par l’ARS Hauts-de-France dans le cadre du Ségur de la santé. Il poursuivra également les initiatives engagées par le groupe hospitalier pour assurer, de nouveau et le plus rapidement possible, l’accueil non programmé sur le site de Senlis, notamment grâce à la coopération avec les centres hospitaliers du territoire et en particulier celui de Beauvais.

M. Eric Guyader prendra ses fonctions de directeur par intérim du GHPSO à compter du 20 décembre 2021.

Pr Benoit Vallet, Directeur général de l’ARS Hauts-de-France : « Je salue l’engagement total dont M. Didier Saada a fait preuve ces cinq années passées à la direction du GHPSO, aux côtés des équipes soignantes et dirigeantes. Je remercie vivement M. Eric Guyader d’avoir accepté ma proposition d’assurer la direction par intérim du GHPSO. Sa parfaite connaissance du territoire et la mission d’appui qu’il assurait d’ores et déjà auprès du GHPSO sont d’indéniables atouts pour la nouvelle fonction que je lui ai confiée. »