Création de deux unités de vie résidentielles pour adultes autistes en situation très complexe en Hauts-de-France

Appel à projets / candidatures / manifestation d'intérêt
Médico-social

En cours

L’ARS Hauts-de-France lance un appel à manifestation d’intérêt pour la création de deux unités de vie résidentielles pour adultes autistes en situation très complexe dans la région Hauts-de-France. La date de clôture de cet appel à candidatures est fixée au vendredi 28 octobre 2022.

L’inclusion des adultes autistes constitue l’un des cinq engagements de la stratégie nationale 2018-2022. Face à ces enjeux et dans le cadre de la démarche d’une réponse accompagnée pour tous, il est apparu un manque de structures de vie pérennes en capacité d’apporter des réponses durables et adaptées aux besoins des personnes présentant des troubles très sévères et s’articulant avec les ressources spécifiques existantes.

Dans ce contexte, le présent avis prévoit la création de deux petites unités résidentielles médicosociales pour adultes (plus de 16 ans) avec troubles du spectre de l’autisme le plus souvent associés à des comorbidités relevant d’autres troubles du neurodéveloppement, constituées de 2 groupes de 3 personnes, soit 6 personnes au total. Ces unités doivent constituer, sur leur territoire, une solution complémentaire à d’autres, dans le cadre de parcours d’accompagnement fluides et adaptés aux besoins évolutifs des personnes.

Enfin, grâce à l’expertise développée en leur sein, ces unités ont vocation à constituer un pôle ressource territorial et les professionnels de ces unités à intervenir sur une partie de leur temps auprès d’autres établissements sanitaires ou médico-sociaux du territoire afin de prévenir tout risque psycho-social.

Ces unités seront adossées à des structures d’hébergement médico-sociales avec un agrément MAS et fonctionneront 365 jours par an et 24h sur 24.

L’objet du présent appel à candidatures porte sur la création de deux unités de vie résidentielles pour adultes autistes en situation très complexe dans la région Hauts-de-France. Ces unités pourront être situées sur les départements suivants (maximum une par département) :
- Nord
- Pas-de-Calais
- Somme   
- Aisne 

Une troisième unité régionale est programmée dans le département de l’Oise.