Covid-19 - Les professionnels et établissements de santé des Hauts-de-France mobilisés pour venir en aide aux régions les plus touchées

Communiqué de presse

Les professionnels et établissements de santé des Hauts-de-France ont démontré leur solidarité en s’engageant en nombre pour aider les régions les plus en tension dans leur lutte contre la Covid-19 cet été. Le professeur Benoit Vallet, directeur général de l’ARS, remercie tous les professionnels mobilisés pour leur engagement remarquable.

110 professionnels en renfort dans les hôpitaux des Antilles

L’ARS a lancé le 8 août dernier un appel à volontariat auprès de l’ensemble des soignants de la région, salariés comme libéraux, pour participer à la mission de renfort vers les Antilles organisée par le ministère des solidarités et de la santé. De nombreux professionnels ont répondu à cet appel dont 110 ont pu rejoindre les Antilles en trois vagues successives le 10 août (38 volontaires), le 17 août (26 volontaires) et le 20 août (46 volontaires). Au total, 62 infirmiers, 26 aides-soignants, 14 médecins, 5 manipulateurs radio et 3 psychologues ont rejoint la Guadeloupe et la Martinique pour venir prêter main forte aux équipes locales.

9 patients transférés vers la région

Depuis le 10 août, les établissements de santé et SAMU des Hauts-de-France sont également mobilisés pour l’organisation de transferts et l’accueil de patients depuis l’Occitanie qui a connu ces dernières semaines d’importantes tensions dans ses services de réanimation.

Après avoir bénéficié de la solidarité nationale et internationale ces derniers mois pour la prise en charge de patients des Hauts-de-France, les établissements de la région, moins atteints par la reprise épidémique, s’inscrivent à leur tour dans l’accueil de patients. 9 personnes hospitalisées en réanimation ont ainsi été transférées depuis l’Occitanie vers le CHU d’Amiens (3), le CHU de Lille (3), le CH de Tourcoing (1), le CH de Béthune (1) et le CH de Douai (1).

Outre ces transferts vers les Hauts-de-France, les équipes des SAMU et hôpitaux de la région sont également mobilisées au plan national pour contribuer à l’organisation des évacuations sanitaires en cours depuis les Antilles. Ces évacuations sanitaires – baptisées opération « Hippocampe » - constituent une réelle prouesse sanitaire avec notamment la prise en charge de patients placés sous ECMO, un dispositif d’oxygénation lourd pour les patients les plus graves.

Le professeur Benoit Vallet tient, au nom de l’Agence régionale de santé Hauts-de-France, à remercier les professionnels de santé qui sont et se sont mobilisés cet été pour faire face aux tensions dans les régions les plus en difficulté.

« Les soignants des Hauts-de-France font preuve d’un engagement sans faille depuis plus d’un an et demi pour lutter contre la Covid-19 et ont continué à se mobiliser pour aider les régions les plus en tension pendant l’été. Leur engagement exceptionnel au service de nos concitoyens est aussi remarquable que précieux », a salué Benoit Vallet.